Rémy Hysbergue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rémy Hysbergue
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalité
Activité

Rémy Hysbergue est un artiste peintre français, né en 1967 à Valenciennes, vivant et travaillant à Paris.

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l'École nationale supérieure des arts décoratifs (ENSAD), Rémy Hysbergue s'engage depuis la fin des années 1990 dans un travail de peinture, au travers de séries non-figuratives qui interrogent l'image, ses effets et/ou son pouvoir évocateur.

Il enseigne depuis 2007 à l'École supérieure art et design de Saint-Étienne (ESADSE). Son travail est représenté en France par la galerie Jean Brolly à Paris et par La Galerie à Lyon 2 ainsi qu'en Allemagne par la galerie Amel Bourouina.

Expositions[modifier | modifier le code]

Expositions personnelles[modifier | modifier le code]

  • 2016
  • 2015
    • Grands dessins et merveilles, La Galerie, Lyon
  • 2014
    • Auf Papier, Galerie Amel Bourouina, Berlin
  • 2012
    • Points du jour, Galerie Jean Brolly, Paris
    • Oh la la, Kunstverein Langenfeld
    • Hôtel de Ménoc, Melle
    • Vitraux, église Saint-Savinien, Melle[1]
    • L'Art dans les chapelles (avec Laurent Le Corre), Chapelle Saint-Meldéoc, Locmeltro, Guern
    • Images, Galerie Amel Bourouina, Berlin
  • 2011
    • Nouvelles donnes, Galerie Jean Brolly, Paris
  • 2009
    • Rémy Hysbergue, FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand
    • D'ici on pourrait croire que la vue est imprenable, FRAC Poitou-Charentes, Angoulême
    • Vertiges, Galerie Jean Brolly, Paris
    • Surfaces, Galerie Amel Bourouina, Berlin
  • 2007
    • Espace CASA, Saint-Tropez
  • 2006
    • Utopie passagère, Galerie Jean Brolly, Paris
  • 2005
    • Galerie de l'Atelier 2, Espace Francine Masselis, Villeneuve d'Ascq
  • 2004
    • Rémy Hysbergue, Galerie Nancy Hoffman, New York
    • Espace Lumière, Hénin-Beaumont
  • 2003
    • Rémy Hysbergue, Galerie Nancy Hoffman, New York
    • Sans fuite d'huile, Galerie Philippe Casini, Paris
  • 2002
    • Galerie Jack Hanley, San Francisco
    • Trêve de balivernes, Galerie Philippe Casini, Paris
    • École des Arts Décoratifs d'Aubusson
  • 2001
    • Rémy Hysbergue, FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand
    • École des Arts Décoratifs de Limoges
  • 2000
    • Une impression de beau temps, Galerie Philippe Casini, Paris
  • 1997
    • Galerie Valleix, Paris
  • 1996
    • Galerie du Haut Pavé, Paris

Expositions collectives[modifier | modifier le code]

  • 2017 :
  • 2016 :
    • Sur le fil, galerie Jean Brolly, Paris
  • 2014
    • Schwarze Sauberei, tête Gallery, Berlin (commissaires : Marion Andrieu, Lucile Bouvard)
    • Disparitions réciproques, FRAC Poitou-Charentes, Angoulême[2]
    • Les peintres et le vitrail. Vitraux français contemporains, 2000-2015, Centre international du vitrail, Chartres[3]
  • 2013
    • Ulysses : Les douceurs du péché, domaine étendu du livre (commissaire : Stéphane Le Mercier), FRAC PACA, Marseille
    • Le meilleur profil, Centre d'art et photographie, Lectoure
    • Le moindre geste, Grandes Galeries de l'Aître Saint-Maclou, Rouen
  • 2012
    • La peinture, mode d'emploi, le 19, CRAC de Montbéliard
  • 2011
    • Les Braves, Galerie Richard, Paris
    • Choses incorporelles, Musée des Beaux-arts, Chapelle du Carmel, Libourne
  • 2010
    • Transfrontaliers, CRAC de Montbéliard
    • Babel, FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand
  • 2009
    • Voyage sentimental 6 : Attraction, FRAC Poitou-Charentes, Linazay
    • Carte blanche à la galerie Jean Brolly, École des Beaux-arts, Rennes
    • Vide et plénitude, organisée par le Centre Culturel Coréen, Espace Commines, Paris
  • 2008
    • What's up 2009, Galerie Amel Bourouina, Berlin
  • 2007
    • La Société Générale, Zoom sur une collection, Carré d’Art, Nîmes
    • À travers le miroir, Musée d'art et d'archéologie, Aurillac
    • Le syndrome de Babylone, Villa du Parc, Annemasse
  • 2006
    • Carte blanche à la galerie Jean Brolly, Musée Matisse, Le Cateau-Cambrésis
    • Vous êtes ici, FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand
  • 2005
    • Galerie Jean Brolly, Paris
    • Elusive Surface, Galerie Nancy Hoffman, New York
  • 2004
    • We have never been to Japan, Maison de la culture, Amiens
    • De leur temps, ADIAF, musée des beaux-arts de Tourcoing
    • Lumière naturelle, Centre Pomel, Issoire
    • Galerie L'Espace du dedans, Lille
  • 2003
    • Concepts, Ideas, Inventions, Galerie Nancy Hoffman, New York
    • Ramp Gallery, Hamilton (Nouvelle-Zélande)
    • A fleur de peau, École des Beaux-arts de Rouen
    • Galerie Philippe Casini, Paris
  • 2002
    • Voilà la France, CESAC & Il Filatoio, Caraglio (Cuneo, Italie)
    • De singuliers débordements, maison de la culture d'Amiens
    • École des Beaux-arts de Rennes
    • Galerie de Rutebeuf, Clichy
    • École des Beaux-Arts de Valence
  • 2001
    • Appellation d'origine non contrôlée, Maison de la Culture d'Amiens
    • Galerie du Wazoo, Amiens
    • Espace Culturel François-Mitterrand, Beauvais
  • 2000
    • Galerie Philippe Casini, Paris

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Série Cordialement, 2001
  • Série Laps[4], 2003, peinture
  • Série Ben Voyons, 2003
  • Série Esbrouffes, 2004
  • Série Pour l'instant[5], 2005-2006
  • Série Spectral, 2005-2006
  • Série Circonstanciels, 2007
  • Série Irrévérences, 2007
  • Série Velours, 2007-2008
  • Série Entre Deux, 2008
  • Série Étendues[6], 2008-2009
  • Série Pour Voir, 2008-2009
  • Série Furtifs[7], 2009
  • Série Scratchs, 2010
  • Série Subversifs, 2010
  • Série Au détail, 2010
  • Série Images, 2011-2012
  • Série Points du jour, 2012
  • Série Merveilles, 2013-2014
  • Série Dessins, 2013-2015

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vitraux, église Saint-Savinien
  2. Disparitions réciproques
  3. Les peintres et le vitrail. Vitraux français contemporains, 2000-2015
  4. Laps no 8 fait partie de la collection d'art contemporain de la Société générale.
  5. Pour l'instant no 11 fait partie de la collection du FRAC Auvergne.
  6. Étendues II fait partie de la collection du FRAC Poitou-Charentes.
  7. Furtif (1+2=4) fait partie de la collection du FRAC Poitou-Charentes.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Ouvrages monographiques[modifier | modifier le code]

  • Rémy Hysbergue, catalogue des expositions au FRAC Poitou-Charentes, Angoulême et FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand, 2009
  • Rémy Hysbergue, catalogue de l’exposition du FRAC Auvergne, Clermont-Ferrand, Un, Deux... Quatre Éditions, 2001
  • Extraits de l'article d'Eric Suchère tirés du catalogue consultables en ligne

Articles (sélection)[modifier | modifier le code]

  • Philippe Cyroulnik, Rémy Hysbergue, avant l'image, Dossier Abstraction, le retour ?, Art absolument, no 57, janvier-février 2014, p. 70-71
  • Philippe Dagen, Rémy Hysberghe, Le Monde, 11 novembre 2012, p. 19
  • Heinz Peter Schwerfel, Malen gegen den Zufall, Art, das Kunstmagazin, mars 2012, p. 72-77. A télécharger
  • Eric Suchère, D'une grammaire des surfaces, dans Jérôme Game (dir.), Le Récit aujourd'hui, Presses universitaires de Vincennes, 2011, p. 52-55
  • Guitemie Maldonado, Abstraction faite. Notes sur la peinture de Rémy Hysbergue, 20/27, no 5], M19, Paris, 2011, p. 203-217
  • Philippe Dagen, Rémy Hysbergue et ses hybrides, Le Monde Magazine, 5 décembre 2009, p. 64
  • Claude Lorent, La libre Belgique, avril 2006
  • Philippe Dagen, Repères, Le Monde, 4 février 2006, p. 26
  • Claire Szulc, Art 21, janvier 2005
  • Eric Suchère, Paraître, mars 2004
  • Philippe Dagen, Les désordres de Rémy Hysbergue, Le Monde, 22 novembre 2003
  • Guitemie Maldonado, Remy Hysbergue, Galerie Philippe Casini], ArtForum, septembre 2002
  • Myriam Boutoulle, Hysbergue la froideur irisée, Connaissance des arts, mai 2002
  • Fabienne Fulchéri, The Art Newspaper, no 125, mai 2002
  • Philippe Dagen, Les abstractions piégées de Rémy Hysbergue, Le Monde, 8 avril 2002, p. 30.
  • Renaud Ego, Art Actuel, no 19, mars 2002, p. 33-34
  • Alexandre Bohn, Rémy Hysbergue face à l’histoire, art press, no 274, décembre 2001, p. 24-27
  • Philippe Dagen, Les séductions de la disparition, Le Monde, 16 octobre 2000, p. 30
  • Alain Dister, Beau temps pour Rémy Hysbergue, L’Œil, no 519, septembre 2000
Articles consultables en ligne[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]