Rémi Ménard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ménard.
Rémi Ménard
Description de cette image, également commentée ci-après
Rémi Ménard

Naissance
Jonquière, Drapeau du Canada Canada
Décès (à 58 ans)
Québec, Drapeau du Canada Canada
Activité principale Saxophoniste
professeur de saxophone
Lieux d'activité Faculté de Musique de l'Université Laval à Québec
Collaborations Quatuor de Saxophones Pierre Bourque
Quatuor de Saxophones de Québec
Formation Petit Séminaire de Québec
Conservatoire de Musique et d'Art Dramatique du Québec
Conservatoire de Paris
Maîtres Marcel Mule, Daniel Deffayet


Rémi Ménard, né le à Jonquière (Québec, Canada) et mort le à Québec (Québec, Canada) est un saxophoniste canadien. Il était professeur de saxophone à la Faculté de Musique de l'Université Laval (Québec, Canada).

Il a formé de nombreux saxophonistes classiques et a créé plusieurs œuvres de compositeurs canadiens et français, dans son pays et à l'étranger.

Biographie[modifier | modifier le code]

Rémi Ménard[1] est un saxophoniste de renommée internationale et professeur de saxophone à la Faculté de musique de l'Université Laval à Québec, Canada. Deux principaux enregistrements témoignent de son art.

Il fait ses premières études musicales à Baie Saint-Paul (Québec, Canada). S'ensuit l'obtention d'un baccalauréat ès arts au Petit Séminaire de Québec en 1963 et un Premier Prix avec Distinction du Conservatoire de Musique et d'Art Dramatique du Québec. Souhaitant se perfectionner auprès de ce qui est appelé alors "l'école française de saxophone", il se rend à Paris et obtient un Premier prix de saxophone au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en 1969, où il étudie notamment avec Marcel Mule et Daniel Deffayet.

De 1966 à 1971, il est membre du Quatuor de saxophones Pierre Bourque[2], avec lequel il se produit entre autres dans le cadre des tournées canadiennes des Jeunesses musicales du Canada[3]. Pendant cette période, il est aussi engagé à titre de chargé de cours à l'École de musique de l'Université Laval (aujourd'hui Faculté) où il devient professeur de saxophone en 1977[4]. En sus de son enseignement, il se produit dans de nombreux récitals, donne des cours de maître et participe à des jurys de concours. Il crée aussi des œuvres pour saxophone et fait partie du Quatuor de saxophones de Québec. Il est de la programmation du Congrès mondial de saxophone de Bordeaux (France, 1974), du Congrès mondial de saxophone de Nuremberg (Allemagne, 1982) ainsi que du Congrès mondial de saxophone de Montréal (Canada, 2000). Il est plus d'une fois artiste invité des symposiums de la North American Saxophone Alliance. Il réalise plusieurs enregistrements pour la Société Radio-Canada. Il est aussi professeur et soliste invité à l'Académie de musique et de danse du Domaine Forget (Québec, 1997 à 1999), administrateur de l'Association des saxophonistes du Québec[5] (1996 à 2001) et vice-président du Concours de saxophone de Baie-Saint-Paul (Québec, 1997 à 1999).

En 2000, il enregistre Nouvelle musique pour saxophone et piano[6], sous l'étiquette Société nouvelle d'enregistrement, dans le but de contribuer à la diffusion du répertoire de saxophone classique contemporain et spécifiquement d’œuvres de compositeurs québécois. Cet enregistrement est suivi par Le saxophone au secondaire[7] (Faculté de musique de l'Université Laval, 2001), qui s'intéresse au répertoire des jeunes saxophonistes étudiants et a une vocation pédagogique. Il est décédé en 2002.

Enregistrements[modifier | modifier le code]

  • Nouvelle Musique pour Saxophone et Piano, Société Nouvelle d'Enregistrement, SNE-651, 2000.
  • Le saxophone au secondaire, Université Laval, SAX-0012, 2001.

Œuvres dédicacées[modifier | modifier le code]

  • Deuxième sonatine de Pierre-Max Dubois (1968)
  • Fantaisie lyrique d'Alain Gagnon (1982), Éditions Leduc
  • Quatuor pour saxophones de Jean-Clément Isabelle (1972)
  • Sonate pour saxophone soprano de Jean-Clément Isabelle (1974)
  • Duo concertant de Jean-Clément Isabelle (1982), Éditions Leduc
  • Incertitude de Robert Lemay (1999)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Armand Ferland, « Rémi Ménard », Saxophone Journal, volume 19 numéro 5, mars/avril 1995, p. 50-57.
  2. L'Encyclopédie canadienne: quatuor de saxophones Pierre Bourque
  3. Nos artistes au fil du temps, Jeunesses Musicales du Canada
  4. À la mémoire de Rémi Ménard, Faculté de Musique de l'Université Laval
  5. Association des Saxophonistes du Québec
  6. Gabriel Côté, "Qui va saxo va piano", Au fil des évènements, éditions de l'Université Laval, 30 mars 2000.
  7. Gabriel Côté, "Le saxophone au secondaire", Au fil des évènements, éditions de l’Université Laval, 17 janvier 2002, page 5.