Rémi Féraud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rémi Féraud
Rémi Féraud le 22 avril 2015.
Rémi Féraud le 22 avril 2015.
Fonctions
Maire du 10e arrondissement de Paris
En fonction depuis le
(9 ans, 2 mois et 25 jours)
Élection 16 mars 2008
Prédécesseur Tony Dreyfus
Président du groupe PS au Conseil de Paris
En fonction depuis le
(3 ans, 2 mois et 10 jours)
Élection 30 mars 2014
Prédécesseur Jean-Pierre Caffet
Biographie
Date de naissance (45 ans)
Lieu de naissance Versailles
Nationalité Française
Parti politique Parti socialiste
Résidence Paris

Rémi Féraud, né le à Versailles, est un homme politique français, maire du 10e arrondissement de Paris depuis 2008 et président du groupe socialiste au Conseil de Paris depuis 2014.

Parcours personnel et politique[modifier | modifier le code]

Formation (1971-1994)[modifier | modifier le code]

Après l'obtention de son baccalauréat en 1988, Rémi Féraud suit des études de commerce et de gestion. Il est diplômé de l’École supérieure de commerce de Paris (1992) puis de Sciences-Po (1994).

En 1993, il adhère au Mouvement des jeunes socialistes.

1994-1998[modifier | modifier le code]

Débuts en politique (1998-2008)[modifier | modifier le code]

Il intègre en 1998 les services de la commune de Montmagny, en qualité de responsable de la communication municipale.

La même année, il est élu secrétaire de section par les militants socialistes du 10e arrondissement de Paris. Courant 2001-2002, il travaille au sein du cabinet d’Alain Richard, ministre de la défense.

Il est élu conseiller municipal à l'occasion des élections municipales de mars 2001 et nommé Premier adjoint au Maire du 10e arrondissement. En 2002, Danièle Hoffman-Rispal, députée de la sixième circonscription de Paris, le choisit comme assistant parlementaire.

Maire d'arrondissement (depuis 2008)[modifier | modifier le code]

En 2008, il mène la liste rassemblant le Parti socialiste (PS), le Parti communiste (PCF) et le Parti radical de gauche (PRG) qui obtient 48,54 % des voix au premier tour[1]. Au second tour, après fusion avec les listes écologistes, il est élu maire d'arrondissement du 10e arrondissement de Paris, avec 74,96 % des voix.

La même année, à l'occasion du congrès de Reims du Parti socialiste, il est élu premier secrétaire fédéral à Paris, succédant à ce poste à Patrick Bloche. Il est réélu à la tête de la fédération de Paris lors du congrès de Toulouse, en 2012, à la suite de l'élection présidentielle. À cette occasion, il est élu membre du Bureau national du Parti socialiste.

En 2013, à la suite de la volonté du gouvernement d'initier une expérimentation de site d'injection supervisée (ou « salle de consommation de drogue à moindre risque », couramment appelée « salle de shoot »)[2], il s'engage avec la municipalité parisienne à permettre la mise en place d'un tel dispositif dans le 10e arrondissement[3], une décision qui suscite l'opposition de nombreux riverains[4].

À l'approche des élections municipales de mars 2014, il rejoint l'équipe de campagne de la candidate socialiste Anne Hidalgo et devient son codirecteur de campagne au côté de Jean-Louis Missika[5]. Le 28 août 2013, Pascal Cherki est nommé porte-parole de la campagne et est secondé de deux porte-parole adjoints : Bruno Julliard et Rémi Féraud[6] (avec en plus, à partir de fin octobre, d'Ian Brossat, Colombe Brossel, Seybah Dagoma et Myriam El Khomri). Le 10 octobre 2013, il est reconduit comme tête de liste PS dans le 10e arrondissement.

La liste qu'il conduit est en tête à l'issue du premier tour avec 44,4 % des voix. Elle fusionne avec la liste Europe Écologie Les Verts conduite par Anne Souyris et obtient au second tour 66 % des voix face à la liste de la candidate UMP Déborah Pawlik. Il s'agit du meilleur score des listes soutenant Anne Hidalgo dans l'ensemble des arrondissements parisiens. Enfin, Rémi Féraud est élu président du groupe socialiste au Conseil de Paris.

Dans le cadre de l'élection régionale de 2015 en Île-de-France, il est le directeur de campagne de Marie-Pierre de la Gontrie, tête de liste PS à Paris[7].

Il est membre du comité politique de la campagne de Vincent Peillon pour la primaire citoyenne de 2017[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]