Régis Morelon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Régis Morelon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Activité

Régis Morelon (né en 1941) est un historien des sciences et orientaliste français, spécialiste de l'histoire des sciences arabes, spécialement de l'astronomie.

Formation et carrière[modifier | modifier le code]

Il est chargé de recherche au CNRS, Centre d'histoire des sciences et des philosophies arabes et médiévales puis directeur de l'Institut dominicain d'études orientales (IDEO) au Caire.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Régis Morelon, « L'astronomie arabe orientale (VIIIe et XIe siècles) », dans Régis Morelon et Roshdi Rashed (dir.), Histoire des sciences arabes : T.1, Astronomie, théorique et appliquée, Seuil, , p. 35-69
    • « Panomarama général », p 31.
  • Roshdi Rashed et Régis Morelon (dir.), Histoire des sciences arabes, vol. III (376 p.) : Technologie, alchimie et science de la vie, Paris, éditions du Seuil, , 3 vol., p. 240-242.
  • (en) Régis Morelon et Roshdi Rashed (dir.), Encyclopedia of the History of Arabic Science, vol. 3, Routledge, (ISBN 0415124107)
  • Régis Morelon et Roshdi Rashed (dir.), Encyclopedia of the History of Arabic Science, Routledge, 1996 (ISBN 0415124107)
  • Al-Ghazâlî : Le livre du licite et de l'illicite (Kitâb al-halâl wa-l-harâm), introduction, traduction de l'arabe et notes Régis Morelon, Paris, Vrin, 1981, XVIII+339 p. (Collection "Études musulmanes", XXV) ; seconde édition revue et corrigée, Paris, Vrin, 1991, 208 p.
  • Œuvres d'astronomie de Thābit ibn Qurra, édition du texte arabe, traduction française et commentaire Régis Morelon, Paris, Les Belles Lettres, 1987, 650 p. (CXLV+321+168+XV), (Collection "Sciences et philosophie arabes — Textes et Études").
  • avec Maurice Bucaille, Larbi Kechat : Le développement de la science arabe à Bagdad à partir du IXe siècle, 1995.
  • Al-abb Ǧūrǧ Šiḥātaẗ Qanawātī al-dūminīkānī / bi-išrāf al-abb Rīǧīs Mūrlūn wa Hānī Labīb, 1998.
  • Karine Chemla, Régis Morelon et André Allard, « La tradition arabe de Diophante d'Alexandrie : à propos de quatre livres des Arithmétiques perdus en grec retrouvés en arabe », L'antiquité classique, vol. 55, no 1,‎ , p. 351-375 (DOI 10.3406/antiq.1986.2193)
  • Max Lejbowicz (dir.), Jean Celeyrette, John Tolan, Jean Jolivet, Abdelali Elamrani-Jamal, Marie-Geneviève Balty-Guesdon, Régis Morelon, Louis-Jacques Bataillon et Sten Ebbesen, L'Islam médiéval en terres chrétiennes : Science et idéologie, Villeneuve-d'Ascq, Presses universitaires du septentrion, coll. « Les savoirs mieux », , 176 p. (ISBN 978-2-7574-0088-3, présentation en ligne, lire en ligne).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]