Région d'Arta

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Arta
Région d'Arta
Administration
Pays Drapeau de Djibouti Djibouti
Capitale Arta
Démographie
Population 46 041 hab.
Densité 26 hab./km2
Géographie
Superficie 1 800 km2

La région d'Arta est une entité administrative située au centre de la République de Djibouti. Elle a été créée en 2004 officiellement par le regroupement de districts des régions de Dikhil et Djibouti ville. Elle abrite 46 041 habitants.

Sa capitale est Arta, à 42 km de la ville de Djibouti.

Sa création a été contestée par l'opposant Ahmed Dini. Il estimait que le gouvernement voulait retirer le lac Assal, qui faisait alors l'objet d'une exploitation industrielle, de la région de Dikhil où les opposants espéraient emporter les élections régionales[1].

Volcanologie[modifier | modifier le code]

En 1972, un réseau de détection sismisme est installé par l'Institut de physique du globe de Paris (IPGP), trois stations sont créées à Arta, Tadjourah, Atar. En 1996, la station Geoscope est déplacée à Arta tunnel en même temps que la station 3 composante d'Arta (ARO devient ATD)[réf. nécessaire].

Aujourd'hui, l'observatoire géophysique d'Arta[2] est opéré conjointement par l'IPGP, le ministère djiboutien de l'enseignement supérieur supérieur et de la recherche et le Centre d'étude et de recherche de Djibouti.

Villages[modifier | modifier le code]

12000
Koussour 170

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Entretien avec Ahmed Dini, Les nouvelles d'Addis, no 30, juillet-septembre 2002 : «C’est donc bien une opération politique, une opération économique et une opération d’expansion territoriale tribale, au bénéfice des Issas».
  2. Voir le site de la station.