Régiment de La Reine (1661)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Régiment de La Reine
Image illustrative de l’article Régiment de La Reine (1661)
Uniforme et drapeau du régiment de La Reine en 1772

Création 1634
Dissolution 1796
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne

Le régiment de La Reine est un régiment d’infanterie du Royaume de France créé en 1634.

Création et différentes dénominations[modifier | modifier le code]

  •  : création du régiment de Boyons
  •  : renommé régiment d’Huxelles
  •  : incorporation du régiment de Riberpré ; renommé régiment de Mazarin-Français
  •  : incorporé dans le régiment de Lorraine, renommé régiment de La Reine
  •  : renommé 41e régiment d’infanterie de ligne
  •  : réformé, son 1er bataillon étant incorporé à la 86e demi-brigade d’infanterie de ligne lors de la formation de la demi-brigade

Équipement[modifier | modifier le code]

Drapeaux[modifier | modifier le code]

6 drapeaux, dont un blanc Colonel, et 5 d’Ordonnance, « verts & noirs par opposition, & les croix blanches semées de fleurs de lys d’or, avec 4 couronnes d’or au milieu »[1].

Habillement[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

Mestres de camp et colonels[modifier | modifier le code]

  •  : N. de Boyons
  •  : Louis Chalons du Blé, marquis d’Huxelles, né le , maréchal de camp le , lieutenant général des armées du roi le , †
  •  : Charles de Moy, marquis de Riberpré, maréchal de camp le , lieutenant général des armées du roi le , †
  •  : Armand François Le Bouteiller de Senlis, marquis de Moussy, brigadier le ,
  •  : Pierre de Pierrien, marquis de Crénant
  •  : Michel François Le Tellier, marquis de Courtenvaux
  •  : René de Froulay, comte de Tessé
  •  : Louis d’Ornaison, comte de Chamarande
  •  : N. d’Ornaison, marquis de Buzançois
  •  : Louis Pierre Maximilien de Sully, duc de Béthune
  •  : Daniel François de Gelas de Boisins de Lautrec, chevalier d’Ambres
  •  : René Marie de Froulay, comte de Tessé, †
  •  : René Marie de Froulay, marquis de Tessé
  •  : Louis (où Charles), marquis de Gouy d'Arcy
  •  : Anne Emmanuel François George, marquis de Crussol d’Amboise, né le , brigadier le , déclaré maréchal de camp en par brevet du
  •  : Charles François Casimir de Saulx, comte de Tavannes, † 1792
  • 17?4 : Charles Dominique Sulpice de Saulx, vicomte de Tavannes, né le
  •  : Marc de Carbounié
  •  : Guillaume de La Grange de Verges

Composition[modifier | modifier le code]

Le régiment est formé en 1661 de 6 compagnies du régiment de Limousin et d’autant du régiment de Mazarin qui sont incorporées dans le régiment d'Huxelles. Le roi lui donne alors le nom de « La Reine » et l’ancienneté du régiment d’Huxelles créé en 1635.

Campagnes et batailles[modifier | modifier le code]

  • En 1701, au début de la guerre de succession d'Espagne dans les Pays-Bas espagnols, trois bataillons du régiment de la Reine sont envoyés par le maréchal de Boufflers en 1701 pour défendre la place de Luxembourg[2].
  • 1734 : la Bataille de San Pietro
  • 1747 : Bataille d'Assietta ou le colonel-lieutenant Charles marquis de Gouy d'Arcy est blessé durant la bataille
  • Lors de la réorganisation des corps d'infanterie français de 1762, le régiment conserve ses deux bataillons.
    L'ordonnance arrête également l'habillement et l'équipement du régiment comme suit[3]
    Habit, veste et culotte blancs, parements, revers et collet rouges, pattes en écusson garnies de huit boutons,dont quatre sur la hauteur de chaque côté, trois sur la manche, quatre au revers et quatre en dessous : boutons blancs et plats, avec le no 24. Chapeau bordé d'argent.

Quartiers[modifier | modifier le code]

Le 41e régiment d’infanterie de ligne est embarqué pour les colonies en 1792. Le 1er bataillon est rentré en France en 1793 ; le 2e est resté aux colonies.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

  • M. Pinard, Chronologie historique-militaire, tomes 4, 7 et 8, Paris, Claude Herissant, 1761, 1764 et 1778
  • Lieutenant général de Vault, Mémoires militaires relatifs à la guerre d'Espagne sous Louis XIV, vol. 1, Imprimerie Royale (Paris), , 910 p. (lire en ligne).

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]