Régiment de La Marche (1684)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Régiment de La Marche
Image illustrative de l’article Régiment de La Marche (1684)
Drapeau d’Ordonnance du régiment de La Marche

Création 1684
Dissolution 1762
Pays France
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Type régiment
Rôle infanterie de ligne
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir régiment de La Marche.

Le régiment de La Marche est un régiment d’infanterie du Royaume de France créé en 1684.

Lignage[modifier | modifier le code]

  • 31 août 1684[1] : création du régiment de La Marche
  • 25 novembre 1762 : réformé, sa compagnie de grenadiers étant incorporée dans le corps des Grenadiers de France

Équipement[modifier | modifier le code]

Drapeaux[modifier | modifier le code]

3 drapeaux dont un blanc Colonel et 2 d’Ordonnance, « jaunes, bleux, rouges & feuilles mortes par bandes croisées dans les quarrez, & croix blanches »[2]

Habillement[modifier | modifier le code]

« Habit & culotte blanches, veste, collet & parements rouges, boutons jaunes, pattes ordinaires garnies de cinq boutons, trois sur la manche, chapeau bordé d’or »[1].

Historique[modifier | modifier le code]

Colonels et mestres de camp[modifier | modifier le code]

  • 15 septembre 1684 : Armand Charles de Gontaut, marquis de Biron, puis duc de Biron, brigadier le 3 janvier 1696, maréchal de camp le 29 janvier 1702, lieutenant général des armées du roi le 26 octobre 1704, maréchal de France le 14 juin 1734, † 23 juillet 1756
  • 15 février 1702 : Alexandre Thomas du Bois de Fiennes, chevalier de Givry, puis bailli de Givry, brigadier le 29 mars 1710, maréchal de camp le 1er février 1719, lieutenant général des armées du roi le 1er août 1734, † 25 août 1744
  • 1719 : Louis Philippe Thibault de La Carte, appelé marquis de la Ferté, † 1780
  • 1er juillet 1731 : Jean Charles de Senneterre, marquis de Senneterre, brigadier le 1er février 1719, maréchal de camp le 20 février 1734, lieutenant général des armées du roi le 18 octobre 1734, maréchal de France le 24 février 1757, † 23 janvier 1771
  • 10 mars 1734 : Charles Bernardin Godefroy Gigault, marquis de Bellefonds, brigadier le 1er janvier 1740, déclaré maréchal de camp en novembre 1744 par brevet du 10 mai, † 20 janvier 1747
  • 6 juin 1741 : Vincent Judes, comte de Saint-Pern, puis marquis de Saint-Pern, brigadier le 20 février 1743, déclaré maréchal de camp le 1er juin 1745 par brevet du 1er mai, déclaré lieutenant général des armées du roi en décembre 1748 par pouvoir du 10 mai, † 8 mars 1761
  • 26 mai 1745 : Louis de Drummont, comte de Melfort, brigadier le 1er mai 1758, maréchal de camp le 20 février 1761
  • 3 mars 1747 : Jean-Baptiste Donatien de Vimeur, comte de Rochambeau, brigadier le 23 juillet 1756, maréchal de camp le 20 février 1761
  • 7 mars 1759 : chevalier de Chastellux

Quartiers[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b État militaire de France pour l’année 1760, Sieurs de Montandre-Longchamps et chevalier de Montandre, Paris, 1760
  2. a et b Cinquième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris, 1739
  3. Septième abrégé général du militaire de France, sur terre et sur mer, Lemau de la Jaisse, Paris, 1741

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cinquième abrégé de la carte générale du militaire de France, sur terre et sur mer - Depuis novembre 1737, jusqu’en décembre 1738, Pierre Lemau de La Jaisse, Paris 1739
  • Chronique historique-militaire, Pinard, tomes 3, 5 et 7, Paris 1761, 1762 et 1764

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]