Réfractivité molaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La réfractivité molaire est la mesure de la polarisabilité totale de 1 mole de substance en fonction de : la température, l'indice de réfraction, la pression. Elle est définie par :

 A = \frac{4 \pi}{3} N_A \alpha,

N_A \approx 6.022 \times 10^{23} est la constante d'Avogadro et \alpha est la polarisabilité moyenne.

 A = \frac{N_A}{N} \frac{n^2 - 1}{n^2 + 2},

N est la nombre de moléculespar unité de volume et n est l'indice de réfraction. Le rapport N_A / N est tout simplement le volume molaire V_m.

 V_m = \frac{N_A}{N} = \frac{R T}{p},

R est la Constante universelle des gaz parfaits, T est la température absolue, et p est la pression. Alors, la réfractivité molaire est

 A = \frac{R T}{p} \frac{n^2 - 1}{n^2 + 2}

Dans le cas d'un gaz, n^2 \approx 1, donc la réfractivité molaire peut être approchée à

A = \frac{R T}{p} \frac{n^2 - 1}{3}.

Dans le Système International d'unités, les unités de R sont J mol-1 K-1, celle de T est K, celle de p est Pa, et n n'a pas d'unités, d'où, les unités de A sont m3 mol-1.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Born, Max, et Wolf, Emil, Principles of Optics: Electromagnetic Theory of Propagation, Interference and Diffraction of Light (7th ed.), section 2.3.3, Cambridge University Press (1999) ISBN 0-521-64222-1