Réformes Tenpō

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Améliorez sa vérifiabilité en les associant par des références à l'aide d'appels de notes.

Les réformes Tenpō (天保の改革, tenpō no kaikaku?) furent une série de réformes entreprises par le gouvernement du Japon en 1842[1], pendant l'ère Tenpō de la période Edo. Ces réformes touchèrent aux systèmes militaire et économique, mais furent aussi responsables de la clarification du « malaise domestique », conduisant à l'arrestation de nombreuses figures politiques et d'écrivains.

Description[modifier | modifier le code]

Les réformes Tenpō furent principalement conduites par Mizuno Tadakuni. Sur le plan économique, une nouvelle monnaie fut frappée. Le prix des denrées de première nécessité fut également réajusté à la hausse. Sur le plan social, l'immigration vers Edo fut interdite. La création de sociétés fut également interdite. En même temps, le rangaku, c'est-à-dire l'étude du hollandais, fut également prohibée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]