Réflexe de Moro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le réflexe de Moro, dit réflexe de défense, est l'un des réflexes archaïques du nouveau-né. Il peut être observé sous forme incomplète chez les prématurés après la 28e semaine de la gestation (6 mois) et est habituellement présent sous forme complète à la 34e semaine (troisième trimestre : 7,5 mois). Il est normalement perdu dès le troisième mois après la naissance, pendant la période postnatale. Il a été découvert et décrit la première fois par le pédiatre autrichien Ernst Moro (en) (1874-1951).

Ce réflexe se produit en réponse à un bruit fort et inattendu ou à une sensation de chute. Chez l'enfant de plus de six mois et l'adulte, il est remplacé par la réaction de sursaut. Ontogénétiquement, le sursaut apparaît chez l'homme à peu près lors de la régression du réflexe de Moro[1].

En médecine, le déclenchement volontaire de ce réflexe permet d'évaluer le bon fonctionnement du système nerveux central. L'enfant placé sur le dos est soulevé par les mains de quelques centimètres, membres supérieurs en extension. Le réflexe apparaît quand il retombe sur la table d'examen et se décompose en deux temps :

  1. abduction et extension des membres supérieurs ;
  2. retour en adduction et flexion avec cris.

L'absence d'une de ces réactions (excepté le cri) ou une asymétrie dans les mouvements est anormale, ainsi que la persistance du réflexe chez les enfants plus âgés et chez les adultes. Cependant la persistance et l'exacerbation du réflexe chez les personnes victimes de paralysie cérébrale est commune.

Ce réflexe est aboli dans 85 % des cas chez le nouveau-né atteint de trisomie 21.

L'origine de ce réflexe peut être expliquée par le fait que nos ancêtres primates agrippaient la fourrure de leur mère après leur naissance, permettant ainsi à la mère d'avoir les mains libres. Si un bébé tombe en arrière, son premier réflexe sera de tendre les bras en avant pour attraper sa mère[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cohet Pascal, Perret Claude (directeur de thèse). Analyse de réponses de type sursaut à des stimulations tactiles non douloureuses chez l'homme normal. Université de Paris-11, Orsay
  2. Berk, Laura E.. Child Development. 8th. USA: Pearson, 2009

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]