Réda Dalil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Réda Dalil
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (43 ans)
CasablancaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinctions
Prix Gros Sel ()
La Mamounia literary award (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Réda Dalil, né le à Casablanca[1], est un journaliste et écrivain marocain[2],[3],[4], notamment auteur du roman Le Job.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 2014, alors qu'il est le directeur de la publication du magazine hebdomadaire Le Temps, Réda Dalil publie son premier roman[5], Le Job[6]. La même année, en septembre, son livre est couronné par le prix littéraire de La Mamounia[7],[8], récompensant le meilleur roman[9] francophone de l'année[10] ; et en décembre, obtient le prix Gros Sel du public[11] (Belgique). Il est également finaliste du Prix de la littérature arabe.

En 2015, l'ouvrage collectif auquel il a participé, Auteurs à 100 %, qui consiste en un recueil de nouvelles créé à la suite de son échange avec Philippe Broc, fondateur de la maison Éditeurs de talents, est publié[12] : l'ensemble des bénéfices est destiné « à l’association Enfance Maghreb Avenir (EMA) qui œuvre à l'amélioration de la scolarisation et au droit à l'éducation »[12] ; les autres auteurs sont Moha Souag, Imane Naciri, Maï-do Hamisultane, Abdellah Baida, Najat Dialmy, Guillaume Jobin, Lounja Charif, Youssef Wahboun, Lamia Berrada-Berca, Mokhtar Chaoui, Zineb Satori, Hicham Tahir, Jean Zaganiaris, Elmehdi Elkourti, Ghizlane Tazi et Rachid Khaless[12].

Notes et références[modifier | modifier le code]