Récit d'un naufragé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Récit d'un naufragé
Auteur Gabriel García Márquez
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Genre Reportage
Version originale
Langue Espagnol
Titre Relato de un náufrago
Date de parution 1970

Récit d'un naufragé (en espagnol : Relato de un náufrago) est une œuvre de littérature non-fictionnelle de langue espagnole, écrit par le romancier, nouvelliste et journaliste colombien Gabriel García Márquez, prix Nobel de littérature en 1982.

Résumé[modifier | modifier le code]

En 1955, une série d'entrevues de Gabriel García Márquez avec Luis Alejandro Velasco, seul survivant de huit marins colombiens tombés à la mer du navire de guerre Caldas en , est publiée dans le journal El Espectador sous forme de quatorze articles[A 1],[C 1]. Ce récit est de nouveau publié en 1970 sous le titre Récit d'un naufragé. Alors que la version du gouvernement selon laquelle les huit hommes seraient tombés à la mer au cours d'une forte tempête, Velasco confie à García Márquez que « le problème, c'est qu'il n'y a pas eu de tempête », et que les hommes sont tombés parce qu'un chargement mal arrimé d'appareils électroménagers ramenés des États-Unis (chargement qui n'avait pas sa place à bord d'un navire de guerre) s'est détaché[1].

Controverse[modifier | modifier le code]

La version des faits de Luis Alejandro Velasco, confirmée ensuite par des photographies prises par les marins à bord du Caldas, donne lieu à de fortes controverses qui se traduisent par des menaces émises contre García Márquez. Il s'agit de l'une des raisons pour lesquelles il est envoyé comme correspondant en Europe[A 2], où il écrit pour El Independiente, journal qui remplace brièvement El Espectador sous le gouvernement militaire de Gustavo Rojas Pinilla[2] avant d'être contraint à la fermeture par les autorités[B 1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Miles Corwin, « The journalistic education of Gabriel García Márquez », sur cjr.org (consulté le 30 mars 2010).
  2. (es) Sara Malagón Llano, « Gabo y El Espectador », El Espectador,‎ (lire en ligne)

Ouvrages utilisés[modifier | modifier le code]

  • (en) Rubén Pelayo, Gabriel García Márquez: A Critical Companion, Greenwood Publishing Group, , 179 p. (ISBN 0313312605)
  1. p. 5
  2. p. 6.
  • (en) Michael Bell, Gabriel García Márquez: Solitude and Solidarity, Macmillan, , 160 p. (ISBN 0816188343)
  1. p. 7
  • (en) George R. McMurray, Critical Essays on Gabriel García Márquez, G.K. Hall & Co., , 224 p. (ISBN 0816188343)
  1. p. 6

Articles connexes[modifier | modifier le code]