Récipient

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Accumulation de récipients.
De gauche à droite : écuelle, bol, jatte.

Un récipient est un objet creux destiné à recevoir des produits solides (poudres, granulés...), liquides ou gazeux.

Les récipients sont utilisés dans de nombreux domaines de la vie quotidienne, notamment pour la cuisine, dans l'industrie chimique, dans les transports (conditionnement), etc.

Leur taille est très variable, depuis les cuves utilisées pour le stockage de produits pétroliers jusqu'à la coupelle du chimiste, en passant par les nombreux ustensiles de cuisine, tels que casseroles, marmites, etc.

Un récipient est en argile, roche, céramique, métal, verre, bois, plastique, carton, papier, élastomère, éléments naturels creusés, peau, végétaux, tissu, éventuellement revêtu.

Étymologie, synonymie[modifier | modifier le code]

Récipient, du latin recipiens, recipientis « qui reçoit », apparait en 1555[1] comme adjectif épithète de « vaisseau » (« mot général à toute chose, qui contient en sa concavité choses liquides ou seiches »[2]; il va être utilisé au XVIIe siècle comme substantif synonyme de vaisseau et finalement supplanter ce terme.

Récipients célèbres[modifier | modifier le code]

Expressions liées[modifier | modifier le code]

  • « Avoir le bocal » : avoir la grosse tête, faire le prétentieux.
  • « C'est dans les vieux pots que l'on fait les meilleures soupes » : préférer les méthodes ou choses anciennes aux nouvelles pratiques.
  • « En deux coups de cuillère à pot » : vite fait et bien fait.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. CNRTL, Étymologie en ligne
  2. Jean Nicot, Thresor de la langue françoyse tant ancienne que moderne,, 1606. Entrée en ligne

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :