Récepteurs ASIC

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le récepteur ASIC1

Le rôle fonctionnel des récepteurs ASIC (Acid-sensing ion channel) dans le système nerveux périphérique est lié à la nociception, la perception du goût amer et la modulation de la transmission synaptique[1].

Définition[modifier | modifier le code]

Les récepteurs ASIC sont des canaux cationiques activés par les protons extracellulaires.

À ce jour six protéines de la famille ASIC ont été identifiées qui proviennent de l'expression de quatre gènes: ASIC1, ASIC2, ASIC3 et ASIC4. ASIC1a, 1b et 2a, 2b sont des variants d'épissage.

La structure cristalline de ASIC1a de poulet a été résolue en 2007[2].

Mode d'action[modifier | modifier le code]

Les ASIC sont activés par les protons (H +). Une toxine de serpent (MitTx) a été récemment montrée pour activer directement les canaux ASIC et causer de la douleur chez la souris[3].

Intérêt[modifier | modifier le code]

Les récepteurs ASIC sont des cibles potentielles de médicaments pour le traitement d'une grande variété de conditions liées à la fois au système nerveux central et au système nerveux périphérique avec un intérêt particulier dans le champ de la douleur et de l'anxiété[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lin W, Ogura T, Kinnamon SC, Acid-activated cation currents in rat vallate taste receptor cells, J Neurophysiol, 2002, p. 133-141
  2. Jasti J, Furukawa H, Gonzales EB, Gouaux E., Structure of acid-sensing ion channel 1 at 1.9 A resolution and low pH, Nature, 20 septembre 2007, p. 316-323
  3. Bohlen CJ, Chesler AT, Sharif-Naeini R, Medzihradszky KF, Zhou S, King D, Sánchez EE, Burlingame AL, Basbaum AI, Julius D., A heteromeric Texas coral snake toxin targets acid-sensing ion channels to produce pain, Nature, 16 novembre 2011, p. 410-414
  4. Li WG, Xu TL, Acid-Sensing Ion Channels : a Novel Therapeutic Target for Pain and Anxiety, Curr Pharm Des, 27 octobre 2014