Récepteur éboueur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la biochimie
Cet article est une ébauche concernant la biochimie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Les récepteurs éboueurs (aussi appelés récepteurs scavengers) sont une famille de récepteurs, très divers dans leurs formes[1] et qui reconnaissent et dégradent les lipoprotéines de basse densité (LDL) modifiées par oxydo-réduction ou acétylation. Ils sont situés à la surface des cellules musculaires lisses (fibroblastes), des macrophages et des cellules endothéliales.

Structure[modifier | modifier le code]

Fonctions[modifier | modifier le code]

Ils lient les peptides anioniques des micro-organismes. Ils permettent, après reconnaissance, la dégradation des LDL par un mécanisme non régulé.

Physiopathologie[modifier | modifier le code]

Dans certaines pathologiques génétiques comme l'Hypercholestérolémie familiale, les LDL circulent dans le sang plus longtemps et plus nombreux que prévus. En s'oxydant à cause de radicaux libres, ils deviennent reconnus par les macrophages qui les phagocytent. Ces derniers deviennent de plus en plus nombreux, et n'arrivent pas à dégrader entièrement les LDL. Petit à petit, ils s'accumulent dangereusement et se collent sur la paroi des vaisseaux sanguins. Dans certains cas, cela peut causer une thrombose, un infarctus ou un accident vasculaire cérébral (AVC).[réf. souhaitée]

Notes et références[modifier | modifier le code]