Réaction de condensation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une réaction de condensation est une réaction chimique au cours de laquelle deux molécules, ou deux parties d'une même molécule, se combinent pour former une molécule (le condensat) en éliminant une molécule simple (le sous-produit), telle l'eau (le plus souvent), le sulfure d'hydrogène, le méthanol ou l'acide acétique[1]. Soit, par exemple (f désigne un groupement fonctionnel) :

A-f1 + B-f2 → condensat + sous-produit.

Mécanisme[modifier | modifier le code]

De nombreuses réactions de condensation se font grâce à une substitution nucléophile sur un groupement carbonyle, notamment lors d'une acylation ou d'une condensation aldolique.

Polycondensation[modifier | modifier le code]

Les polycondensations portent sur des molécules polyfonctionnelles.
Les macromolécules linéaires sont issues de monomères bifonctionnels. Deux cas se présentent :

  1. f1-A-f1 + f2-B-f2 (monomères en proportions idéalement stœchiométriques) → macromolécule linéaire + sous-produit ;
  2. f1-A-f2 (monomère réagissant sur lui-même) → macromolécule linéaire + sous-produit.

Les polymères tels les polyesters, les polyamides, le polycarbonate, les polysiloxanes, les phénoplastes et les aminoplastes sont obtenus par polycondensation.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Condensation reaction », IUPAC, Compendium of Chemical Terminology (« Gold Book »), 2e éd. (1997). Version corrigée en ligne:  (2006-).