Réaction de Simmons-Smith

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les réactions chimiques
Cet article est une ébauche concernant les réactions chimiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La réaction de Simmons-Smith est une méthode de préparation stéréospécifique de composés de type cyclopropane. Cette réaction met en jeu un alcène, du diiodométhane, ainsi que du zinc métallique. Elle a été décrite pour la première fois par Simmons et Smith en 1958[1].

Mécanisme[modifier | modifier le code]

La cyclopropanation de Simmons-Smith est une réaction concertée dont l'état de transition le plus probable est de type papillon.

Simmons-smith-original.png

Une variante souvent utilisée est la réaction de Simmons-Smith modifiée par Furukawa[2] partant de diéthylzinc commercialement disponible.

Simmons-smith-cycloprop.png

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) H. E. Simmon et R. D. Smith, « A new synthesis of cyclopropanes from olefins », J. Am. Chem. Soc., vol. 80, no 19,‎ , p. 5323-5324 (ISSN 0002-7863, DOI 10.1021/ja01552a080).
  2. (en) J. Furukawa, N. Kawabata et al., « A novel route to cyclopropanes from olefins », Tetrahedron Lett., vol. 7, no 28,‎ , p. 3353–3354 (ISSN 0040-4039, DOI 10.1016/S0040-4039(01)82791-X).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :