Réacteur modéré au graphite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le réacteur modéré au graphite ou Graphite-moderated reactor est un réacteur nucléaire qui utilise le graphite comme modérateur, et habituellement de l'uranium naturel (non enrichi) comme combustible.

Le premier réacteur nucléaire, la Chicago Pile-1, utilisait le graphite comme modérateur. Deux réacteurs modérés au graphite ont provoqué des catastrophes nucléaires : l'incendie de Windscale en 1957 en Angleterre et la catastrophe nucléaire de Tchernobyl en 1986 en RSS d'Ukraine, URSS (actuelle Ukraine).

Types de réacteurs modérés au graphite[modifier | modifier le code]

Plusieurs filières de réacteurs modérés au graphite ont été développées dans le monde :

En 2015, 30 réacteurs modérés au graphite fonctionnent de par le monde[1] :

D'autres filières de réacteurs modérés au graphite sont en phase d'expérimentation :

Notes et références[modifier | modifier le code]