Règlement de l'Union des villes taurines françaises

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Règlement de l'Union des villes taurines françaises

Présentation
Titre Règlementation pour la célébration des corridas
Pays Drapeau de la France France
Territoire d'application Villes membres de l’Union des villes taurines françaises (UVTF)
Type Règlement municipal
Adoption et entrée en vigueur
Entrée en vigueur 1972

Lire en ligne

Texte en pdf, sur le site de l’UVTF

Le règlement de l’Union des villes taurines françaises est l’ensemble des prescriptions édicté par l’Union des villes taurines françaises (UVTF) qui s’applique à ses villes-membres. Il date de 1972 et reste toujours en vigueur.

Présentation[modifier | modifier le code]

Ce règlement est largement inspiré du Règlement des spectacles taurins espagnol. L’Union des villes taurines françaises invite ses villes-membres à le rendre obligatoire par arrêté municipal. Toutes ne l’ont pas fait, mais dans ces communes, ainsi que dans les communes taurines qui ne sont pas membres de l’UVTF, ce règlement est appliqué coutumièrement. De nombreux ouvrages font référence à cette disposition légale[1],[2],[3].

Lors de son assemblée à Orthez, l’UVTF, association loi de 1901 créée à Arles en 1966, a édicté un règlement applicable dans toutes le arènes françaises, y compris dans les villes qui ne sont pas adhérentes à l’association. Une réunion annuelle a lieu en fin d’année dans une ville différente. En 2009, elle se tenait à Mont-de-Marsan[4].

Contenu[modifier | modifier le code]

Extrait du Préambule[modifier | modifier le code]

La célébration des corridas dans les villes de l’Union des villes taurines de France est légale, et par conséquent, exclue de sanctions prévues par l'article 521-1 du code pénal concernant « des sévices graves ou actes de cruauté envers les animaux[5]. »

Quel que soit le propriétaire des arènes, et quel que soit l’organisateur, le maire est seul responsable du maintien de l’ordre public dans sa commune à l’occasion de la célébration des corridas ou autres spectacles taurins, et doté de pouvoirs de police lui permettant d’assurer ce maintien.

Le présent règlement est établi dans le respect de l’objet poursuivi par l’Union des villes taurines françaises qui est le contrôle de la préparation, de l’organisation et du déroulement des spectacles taurins ainsi que des opérations et activités s’y rattachant, en vue de garantir les droits et intérêts des spectateurs et personnes y prenant part[6], et en empêchant notamment que soient commis des abus dans la présentation de animaux destinés à être combattus[7].

Texte intégral[modifier | modifier le code]

Le texte intégral du règlement est mis à la disposition du public sur le site de l’Union des villes taurine françaises. Lire chaque article par chapitre du règlement taurin

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Robert Bérard (dir.), Histoire et dictionnaire de la Tauromachie, Paris, Bouquins Laffont, (ISBN 2221092465), p. 969-991
  • Paul Casanova et Pierre Dupuy, Dictionnaire tauromachique, Marseille, Jeanne Laffitte, (ISBN 2862760439), p. 146-147 préface de Jean Lacouture
  • Véronique Flanet et Pierre Veilletet, Le Peuple du toro, Paris, Hermé, (ISBN 2866650344), p. 175-177
  • Auguste Lafront, Encyclopédie de la corrida, Paris, Prisma,
  • Claude Popelin et Yves Harté, La Tauromachie, Paris, Seuil, 1970 et 1994 (ISBN 2020214334), p. 240 à 244 (préface Jean Lacouture et François Zumbiehl)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Claude Popelin, « La Tauromachie», préface de Jean Lacouture et François Zumbiehl, édition de 1970 revue et augmentée par Yves Harté en 1994, Le Seuil, Paris, le règlement est détaillé dans ses grandes lignes p. 240 à 244 (ISBN 2020214334)
  2. Paul Casanova et Pierre Dupuy,« Dictionnaire tauromachique, Jeanne Laffitte, 1981, p. 147 (ISBN 2862760439)
  3. Véronique Flanet et Pierre Veilletet (sous la direction de), « Le Peuple du toro », ouvrage collectif, Paris, 1986 p. 175 (ISBN 9782866650346)
  4. Assemble du 26-11-2009 à Mont-de-Marsan
  5. Art. 521-1 du Code pénal
  6. [PDF] UVTF, « REGLEMENT TAURIN MUNICIPAL » (consulté le 9 novembre 2010)
  7. Bérard 2003, p. 969

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site de l'Union des villes taurines françaises