Règle fondamentale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une règle est une convention orale ou écrite adoptée par un groupe d'individus qui prennent l'engagement d'obéir à cette convention de façon individuelle et collective.

En psychothérapie psychanalytique[modifier | modifier le code]

La cure psychanalytique est structurée par l'emploi de règles fondamentales. L'histoire de la psychanalyse voit ces règles discutées et appliquées différemment.

Association libre[modifier | modifier le code]

La première règle fondamentale, la plus largement suivie, est celle de l'association libre : le patient ne doit rien rejeter de ce qui lui traverse l'esprit. Il doit aussi décrire ses rêves à l'analyste.

Abstinence[modifier | modifier le code]

La deuxième règle fondamentale est celle de l'abstinence ; durant la cure, le patient doit éviter de prendre des décisions essentielles quant à sa vie, par exemple amoureuse. L'allongement des traitements remet en question cette règle, pour certains[Qui ?] cette règle permettait justement aux traitements de rester courts. Se pose la question de la fin de l'analyse (cf. l'article de Freud sur Analyse terminée et analyse interminable).

Autres règles[modifier | modifier le code]

Le traitement se voit soumis à d'autres règles : présence à chaque séance (et paiement des séances manquées), durée fixe des séances, le psychanalyste invisible pour le patient allongé sur le divan.

Lacanisme[modifier | modifier le code]

Jacques Lacan a pratiqué "la séance courte", en fait une séance de durée variable qui lui permettait de ponctuer le travail analytique sur un moment important ou de rompre un discours qui tournait en rond.