Règle de Raabe-Duhamel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les mathématiques
Cet article est une ébauche concernant les mathématiques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Raabe et Duhamel.

En mathématiques, la règle de Raabe-Duhamel est un théorème permettant d'établir la convergence ou la divergence de certaines séries à termes réels strictement positifs, dans le cas douteux de la règle de d'Alembert. Elle tire son nom des mathématiciens Joseph Raabe et Jean-Marie Duhamel.

Énoncé[modifier | modifier le code]

Soit (un) une suite de réels strictement positifs telle que, pour un certain réel α, Alors :

  • si α < 1, la série de terme général un diverge ;
  • si α > 1, cette série converge ;
  • si α = 1, on ne peut conclure.

Exemple[modifier | modifier le code]

La série de terme général est divergente car

Démonstration[modifier | modifier le code]

Si α > 1, choisissons un réel β tel que 1 < β < α et posons On a donc à partir d'un certain rang,

Par comparaison, la convergence de la série de Riemann vn entraîne celle de un.

Le cas α < 1 se traite de manière analogue.

Dans le cas α = 1, l'exemple de la série de Bertrand montre qu'on ne peut pas conclure.

Règle de Kummer[modifier | modifier le code]

La règle de Kummer, plus générale, peut s'énoncer comme suit[1],[2].

Soient (un) et (kn) deux suites strictement positives.

  • Si ∑1/kn = +∞ et si, à partir d'un certain rang, knun/un+1kn+1 ≤ 0, alors un diverge.
  • Si lim inf (knun/un+1kn+1) > 0, alors un converge.

La règle de Raabe-Duhamel correspond à kn = n et celle de Bertrand[3], à kn = n ln(n). Le critère de Gauss[4],[5] est une conséquence de celui de Bertrand.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Kummer criterion », dans Michiel Hazewinkel, Encyclopædia of Mathematics, Springer, (ISBN 978-1556080104, lire en ligne).
  2. La « règle de Kummer », sur bibmath.net, n'est formulée que si (knun/un+1kn+1) admet une limite ρ : la série un diverge si ρ < 0 et ∑1/kn = +∞, et converge si ρ > 0.
  3. (en) « Bertrand criterion », dans Michiel Hazewinkel, Encyclopædia of Mathematics, Springer, (ISBN 978-1556080104, lire en ligne).
  4. (en) « Gauss criterion », dans Michiel Hazewinkel, Encyclopædia of Mathematics, Springer, (ISBN 978-1556080104, lire en ligne).
  5. (en) Eric W. Weisstein, « Gauss's Test », MathWorld.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Jean-Marie Duhamel, Nouvelle règle sur la convergence des séries, JMPA, vol. 4, 1839, p. 214-221