Règle 34

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Règle 34 (en anglais : « Rule 34 ») est un mème et une catégorie pornographique ou érotique, suggérant que sur n'importe quel sujet, il existe un équivalent pornographique.

Le concept est généralement décrit comme un fan art de sujets normalement non érotiques se livrant à un comportement sexuel[1], ces derniers sont notamment des personnages d'animé, de dessin animé ou de jeu vidéo (Family Guy, One Piece, Fairy Tail, Les Simpson, Lara Croft, Samus Aran, Overwatch, l'univers Nintendo etc). Cet art inclut aussi des sujets non humains anthropomorphisés, comme le moteur de recherche Google ou le logiciel Siri, mais également des figures symboliques, des contes et légendes urbaines et culturelles (Marianne, Leprechauns etc).

La Règle 34 dispose la maxime suivante : « Si ça existe, il y a du porno à ce sujet (If it exists there is porn of it) »[2].

Origine[modifier | modifier le code]

Des années 1920 aux années 1960, bien avant que la règle 34 ne soit inventée, la mini-bande dessinée érotique Bible de Tijuana représentait des personnages de bandes dessinées populaires tels que Popeye et Little Orphan Annie.

La règle 34 a été inventée à partir d'un webcomic de 2003, sous-titré « Règle #34 : Il y a du porno dessus. Aucune exception », elle a été dessinée par TangoStari (Peter Morley-Souter) pour décrire son choc après avoir vu une parodie pornographique de Calvin et Hobbes[3]. Bien que la BD soit tombée dans l'obscurité, la formule est instantanément devenue populaire sur Internet. Depuis lors, cette phrase a été adaptée en différentes versions syntaxiques et même utilisée comme verbe[4],[5].

Popularisation[modifier | modifier le code]

Les internautes ont fait de la règle 34 un mème en raison de l'omniprésence de la pornographie sur Internet, en particulier parmi les genres tel que la fanfiction, le Slash et le hentai[6].

Un dictionnaire de néologismes affirme que la règle 34 « a commencé à apparaître sur des publications Internet en 2008 »[7].

Alors que la règle 34 continue de se répandre sur Internet, les médias traditionnels ont commencé à en parler. Un article du Daily Telegraph de 2009 la classe dans le « Top 10 » des lois de l'Internet[8]. En 2013, CNN la considère comme la loi la plus célèbre de l'Internet[9].

Variation[modifier | modifier le code]

La règle originale a été réitérée au fur et à mesure qu'elle devenait virale sur Internet, la formule la plus communément admise étant : « Si ça existe, il y a du porno à ce sujet (If it exists there is porn of it) ». La majorité des formules négligent l'original "Aucune exception" :

  • « There is porn of it » ;
  • « If it exists, there is Internet porn of it » ;
  • « If you can imagine it, it exists as Internet porn » ;
  • « If it exists, there is a subreddit devoted to it » .

D'autres règles populaires d'internet portant sur la sexualité existent, tel que :

  • La Règle 35 : « S'il n'y a pas de pornographie sur ce sujet, il va bientôt y en avoir (If there is no porn, it will be made ou If it exists there is porn of it. If not, start uploading) »[10].
  • La Règle 36 : « Il y aura toujours un putain de truc plus tordu que ce que tu viens de voir (There will always be more fucked up shit than what you just saw) ».
  • La Règle 63 : « Pour chaque personnage masculin donné, il en existe une version féminine et inversement (For every given male character, there is a female version of that character and vice versa) ».

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Rule 34 », sur Know Your Meme (consulté le )
  2. (en-US) Caitlin Dewey, « Is Rule 34 actually true?: An investigation into the Internet’s most risqué law », Washington Post,‎ (ISSN 0190-8286, lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Ogi Ogas et Sai Gaddam, A Billion Wicked Thoughts: What the Internet Tells Us About Sexual Relationships, Penguin, (ISBN 978-1-101-51498-6, lire en ligne)
  4. Ask me about inventing Rule 34, Something Awful, 15 May 2009.
  5. Original Rule 34 comic, Zoom-Out.
  6. « Rule 34 », sur Know Your Meme (consulté le )
  7. (en) Charles Clay Doyle, Wolfgang Mieder et Fred R. Shapiro, « The Dictionary of Modern Proverbs », Yale University Press,‎ , p. 204
  8. Tom Chivers, Internet rules and laws: the top 10, from Godwin to Poe, The Daily Telegraph, 23 October 2009.
  9. Todd Leopold, Meet the Rules of the Internet, CNN, 15 February 2013.
  10. (en) profe, « Rule 35 », sur urbandictionary.com, (consulté le )

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]