Râle à poitrine blanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Amaurornis phoenicurus

Amaurornis phoenicurus
Description de cette image, également commentée ci-après
Râle à poitrine blanche.
Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Gruiformes
Famille Rallidae
Genre Amaurornis

Espèce

Amaurornis phoenicurus
(Pennant, 1769)

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

Le Râle à poitrine blanche (Amaurornis phoenicurus) est une espèce d'oiseau appartenant à la famille des Rallidae.

Répartition[modifier | modifier le code]

Il se reproduit dans les marais du sud de l'Asie depuis le Pakistan, l'Inde et le Sri Lanka jusqu'au sud de la Chine et l'Indonésie.

Aire de répartition des râles à poitrine blanche

Habitat[modifier | modifier le code]

Cet oiseau se trouve essentiellement en plaine, mais on peut également le trouver dans les collines comme dans celles du district de Nainital (1 300 m), et les parties hautes (1 500 m), de l'état du Kerala, en Inde.

Il vit dans les marécages recouverts d'herbes et de roseaux, les marais, les hautes herbes qui sont mêlées avec les joncs et les arbustes, les massifs de bambous et les broussailles. Il aime les rizières et les plantations de cannes à sucre.

Aux îles Andaman et Nicobar, il aime la mangrove.

Description[modifier | modifier le code]

Il mesure environ 32 cm de long et pèse de 160 à 330 g.

Mâle et femelle ont même plumage.

Comportement[modifier | modifier le code]

C'est un sédentaire tout au long de son aire de répartition.

Ces oiseaux se déplacent sur de courtes distances et peuvent coloniser de nouvelles zones. Certains d'entre eux ont été les premiers colons sur l'île volcanique de Anak Krakatau. Bien qu'on les trouve le plus souvent dans les zones d'eau douce, on en trouve aussi près des zones d'eau saumâtre et même de mer quand il n'y a pas d'eau douce comme sur les roches volcaniques de l'île Barren dans les îles Andaman.

Nutrition[modifier | modifier le code]

Le râle à poitrine blanche est omnivore.

Il se nourrit de vers de terre, de mollusques et d'insectes. Il mange aussi des araignées et des petits poissons qu'il accompagne de graines, de jeunes pousses et de racines de plante qui croissent dans les marais.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La saison des amours dure de juin à octobre.

Son nid est une petite cuvette peu profonde construite en partie avec des brindilles, des feuilles de massettes et des plantes grimpantes. Il est placé sur l'herbe du sol, dans un sous-bois composé de plantes enchevêtrées en bordure d'une pièce d'eau. On peut aussi le trouver dans un fossé ou un champ de riz.

La femelle y pond de 4 à 9 œufs crème parsemés de taches brun rouge ou gris pourpres. Les parents couvent à tour de rôle[1].

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Sous-espèces[modifier | modifier le code]

D'après Alan P. Peterson, 3 sous-espèces ont été décrites :

  • Amaurornis phoenicurus insularis (Sharpe, 1894).
  • Amaurornis phoenicurus leucomelana (Muller, S., 1842).
  • Amaurornis phoenicurus phoenicurus (Pennant, 1769).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jiri Felix (trad. Jean et Renée Karel), Faune d'Asie, Gründ, , 302 p. (ISBN 2-7000-1512-6), Râle à poitrine blanche page 207

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :