Quintus Fabius Maximus Gurges (consul en -292)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fabius Maximus.

Quintus Fabius Maximus Gurges (v. 320 / v.270 av. J.-C.) est un consul romain en 292 et 276 av. J.-C.

Fils du consulaire Quintus Fabius Maximus Rullianus, sa jeunesse fut assez brouillonne et il perdit des batailles contre les Samnites à nouveau révoltés. Il faillit même être écarté de la magistrature si son père n’était pas intervenu. Les conseils de ce dernier le formèrent cependant rapidement aux hautes magistratures.

Consul en 292 av. J.-C., il mit en échec les derniers combattants samnites et captura le vieux général Caius Pontius puis le ramena à Rome.

Consul à nouveau en 276 av. J.-C., il dut faire face à des épidémies de peste importantes à Rome.

En 273 av. J.-C., il participe en compagnie de Quintus Ogulnius Gallus et Numerius Fabius Pictor à une ambassade auprès du roi d’Égypte Ptolémée II, parent et soutien de Pyrrhus dont Rome craignait l’intervention en Italie du sud. À leur retour, ils firent rapport au Sénat de leur mission, et donnèrent au trésor public tous les cadeaux que Ptolémée leur avait offerts à titre personnel. Le Sénat repoussa ce geste vertueux, et leur permit de conserver ces cadeaux comme récompense de leur mérite[1].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Denys d'Halicarnasse, Antiquités romaines, Livre X, 14 ; Valère-Maxime, 4 3 9.