Quintigny

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Ne doit pas être confondu avec Jean-Baptiste de La Quintinie.
Quintigny
Intérieur de la chapelle du château de Quintigny
Intérieur de la chapelle du château de Quintigny
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne-Franche-Comté
Département Jura
Arrondissement Lons-le-Saunier
Canton Bletterans
Intercommunalité Communauté de communes Bresse-Revermont
Maire
Mandat
Yves Moine
2014-2020
Code postal 39570
Code commune 39447
Démographie
Population
municipale
225 hab. (2014)
Densité 62 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 44′ 06″ nord, 5° 31′ 34″ est
Altitude Min. 212 m – Max. 395 m
Superficie 3,65 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Quintigny

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Quintigny

Quintigny est une commune française située dans le département du Jura en région Bourgogne-Franche-Comté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Arlay Rose des vents
Ruffey-sur-Seille N Arlay (Saint-Germain-lès-Arlay)
O    Quintigny    E
S
L'Étoile

Économie[modifier | modifier le code]

La principale économie du village de Quintigny est tournée autour du vin : le château de Quintigny est divisé entre le domaine Cartaux-Bougaud, viticulteurs de vins du Jura, et la maison Claude Jacquier, champagniseurs. Outre ces principales activités, le village de Quintigny est historiquement un village agricole.

Histoire[modifier | modifier le code]

En juillet 2011, le maire de la commune retrouve dans un grenier le plus vieux drapeau républicain français : il ne comportait alors que deux couleurs, d'un côté le rouge et de l'autre le blanc. Il porte diverses inscriptions qui permettent de le dater à l'époque de la Fête de la Fédération, le 14 juillet 1790. Il était tombé dans l'oubli depuis une trentaine d'années, et devrait bientôt faire son entrée dans le Patrimoine Historique, ce qui permettrait d'obtenir des subventions pour le restaurer.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Quintigny Blason De gueules au chevron ondé cousu d'azur, chargé d'un chevron d'argent surchargé d'un chevron en filet d'or, le tout accompagné de trois fleurs de lis d'argent, la traverse et les arêtes d'or.
Détails Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2008 Guy Cartaux    
mars 2008 en cours Yves Moine[1] DVG Retraité

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[2]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[3],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 225 habitants, en augmentation de 0,9 % par rapport à 2009 (Jura : -0,23 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
266 303 335 349 334 357 326 305 329
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
279 301 333 322 314 305 269 258 250
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
237 236 221 200 188 178 184 176 147
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2014
157 136 129 168 180 201 220 219 225
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2006[5].)
Histogramme de l'évolution démographique

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Le château de Quintigny est un monument dont les origines remontent au XIVe siècle. Modifié jusqu'à la fin du XVIIIe siècle, son escalier hélicoïdal ainsi qu'une imposante cheminée sont classés aux monuments historiques. Anciennement ferme fortifiée, elle est aujourd'hui un lieu de dégustation et de vente de vins du Jura.

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Charles Nodier vécut à Quintigny de 1810 à 1812.

Jean-Pierre Franque y mourut en 1860.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Préfecture du Jura, Liste des maires élus en 2008, consultée le 2 mai 2010
  2. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  3. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .