Quintefeuille

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Héraldique[modifier | modifier le code]

La quintefeuille est un meuble utilisé en héraldique. Elle désigne une fleur à cinq pétales ayant chacun une pointe et dont le centre est percé en rond, de manière que l’on voit le champ de l’écu à travers[1].

Elle se distingue de la rose héraldique et de l'angemme par la pointe de ses pétales.


La quintefeuille est généralement présente seule ou posée deux et un. C'est un meuble caractéristique du nord ouest de la France (Maine, Normandie et Bretagne)[1].

Botanique[modifier | modifier le code]

La quintefeuille, de son nom latin potentilla, est une fleur d'une dizaine de centimètres de haut et de couleur généralement jaune vive[2]. Sa fleur mesure de 15 à 25 mm[3].

Sa période de floraison est de juillet à novembre[3].

Elle est connue depuis l'antiquité pour les vertus médicinales de ses racines. Bouillies ou écrasées, elles étaient entre autres utilisées pour arrêter les saignements, calmer la fièvre et soigner les maux d'estomac[4].

Villes dont le blason comprend une ou plusieurs quintefeuilles[modifier | modifier le code]

Voir aussi la catégorie Quintefeuille sur Wikimedia Commons.

Codage informatique[modifier | modifier le code]

nom glyphe Unicode codePage 1252 MacRoman entité HTML
Quintefeuille noire 273F
Quintefeuille blanche 2740

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Pierre Charles Armand de Loizeau, Dictionnaire héraldique, contenant l’explication et la description des termes et figures usités dans le blason, (lire en ligne), p. 619
  2. « Le quintefeuille », (consulté le 16 novembre 2017)
  3. a et b David Streeter, Guide Delachaux des fleurs de France et d'Europe, Paris, , p. 704
  4. Abbé Daenen, Herbier Médical, Dreux, (lire en ligne), p. 19-23