Quintal (unité)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le quintal, dans sa définition la plus récente et la seule encore utilisée, est une unité de masse (symbole : q) qui équivaut à 100 kilogrammes.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le mot quintal est emprunté, par l'intermédiaire du latin médiéval quintale, à l'arabe قِنطار qinṭār, lui-même emprunté au grec médiéval Κεντηνα'ριον, emprunté au latin tardif centenarium (poids de cent livres)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Il a été défini par l'arrêté du 13 brumaire an IX (). Il s'agit d'une unité obsolète depuis l'abandon en 1840 des mesures usuelles de 1812, et il ne fait pas partie du Système international d'unités. Il est cependant encore utilisé, notamment pour les mesures de rendements agricoles ; dans ce cas il s'agit du quintal dit métrique qui vaut cent kilogrammes (100 quintaux à l'hectare = 10 T/ha).

Historiquement, le quintal équivalait généralement à 100 livres.

  • Le quintal français ancien valait 100 livres anciennes, donc environ 48,951 kilogrammes. Le quintal était encore utilisé au début des années 1960 à Strasbourg (67) pour mesurer 50 kg de charbon acheté en sacs. En Limousin, le petit quintal (50 kg) était parfois utilisé jusqu'au milieu du XXe siècle en milieu rural.
  • Le quintal espagnol équivaut à 100 livres castillanes (101,5 livres), donc environ 46,04 kg. Il est encore utilisé dans l'Amérique latine et dans les marchés internationaux de certains produits agricoles comme le coton.

Le quintal ne fait pas partie des unités légales françaises et il est interdit de l'utiliser en tant qu'unité de masse dans les domaines du commerce, de l'économie, de la santé, de la sécurité et dans l'administratif.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]