Quimper Bretagne Occidentale

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quimper Bretagne Occidentale
Blason de Quimper Bretagne Occidentale
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Bretagne
Département Finistère
Forme Communauté d'agglomération
Siège Quimper
Communes 14
Président Ludovic Jolivet (LR)
Budget 90 020 000[1]  (2016)
Date de création
Code SIREN 200068120
Démographie
Population 100 529 hab.[2] (2015)
Densité 210 hab./km2
Géographie
Superficie 479,41 km2
Localisation
Localisation de Quimper Bretagne Occidentale
Localisation de Quimper Bretagne occidentale dans le Finistère.
Liens
Site web http://www.quimper-bretagne-occidentale.bzh/
Fiche Banatic Données en ligne

Quimper Bretagne Occidentale (« Kemper Breizh ar C'hornôg » en breton[3]) est une communauté d'agglomération française, située dans le département du Finistère, en région Bretagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

La communauté d'agglomération a été créée au par la fusion de Quimper Communauté avec la Communauté de communes du Pays Glazik et la commune de Quéménéven[4] suite à l'application de la loi NOTRe de 2016 qui oblige toute intercommunalité de moins de 15 000 habitants à fusionner avec une autre intercommunalité[5].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des présidents successifs
Période Identité Étiquette Qualité
janvier 2017 en cours Ludovic Jolivet[6] LR Maire de Quimper (depuis 2014)

Composition[modifier | modifier le code]

Liste des communes de l’intercommunalité
Nom Code
Insee
Gentilé Superficie
(km2)
Population
(dernière pop. légale)
Densité
(hab./km2)
Quimper
(siège)
29232 Quimpérois 84,45 63 508 (2015) 752
Briec 29020 Briécois 67,87 5 625 (2015) 83
Edern 29048 Édernois 39,98 2 201 (2015) 55
Ergué-Gabéric 29051 Gabéricois 39,87 8 290 (2015) 208
Guengat 29066 Guengatais 22,72 1 755 (2015) 77
Landrévarzec 29106 Landrévarzécois 20,32 1 827 (2015) 90
Landudal 29107 Landudalais 16,69 879 (2015) 53
Langolen 29110 Langolinois 16,92 868 (2015) 51
Locronan 29134 Locronanais 8,08 814 (2015) 101
Plogonnec 29169 Plogonnécois 54,14 3 126 (2015) 58
Plomelin 29170 Plomelinois 26,08 4 202 (2015) 161
Plonéis 29173 Plonéisiens 21,99 2 307 (2015) 105
Pluguffan 29216 Pluguffanais 32,09 4 005 (2015) 125
Quéménéven 29229 Quéménévinois 28,21 1 122 (2015) 40

Quimper Bretagne Occidentale est la deuxième structure intercommunale la plus peuplée du département du Finistère, après Brest Métropole.

Délégation[modifier | modifier le code]

Le nombre de délégués communautaires de Quimper Bretagne Occidentale est fixé à 52 sièges, réparti comme suit entre ses communes membres :

Nombre de délégués Communes
26 Quimper
5 Ergué-Gabéric
4 Briec
3 Plomelin
2 Pluguffan, Plogonnec, Edern, Plonéis
1 Landrévarzec, Guengat, Quéménéven, Langolen, Landudal, Locronan

Compétences[modifier | modifier le code]

Tout EPCI doit assurer des compétences obligatoires ainsi que des compétences facultatives à choisir parmi plusieurs possibles. La collectivité peut également retenir d'autres compétences optionnelles pour renforcer sa cohésion et ses domaines d'intervention. Quimper Bretagne occidentale a choisi d'assurer :

  • Compétences obligatoires
    • Développement économique
    • Aménagement de l'espace communautaire
    • Équilibre social de l'habitat
    • Politique de la ville dans la communauté
  • Compétences optionnelles
    • Assainissement
    • Eau
    • Construction, aménagement, entretien et gestion d'équipements communautaires
    • Action social d'intérêt communautaire
    • Création et gestion de maisons de service au public et définition des obligations de service au public y afférentes
  • Compétences supplémentaires
    • Création ou aménagement et entretien de voirie d'intérêt communautaire
    • Protection et mise en valeur de l'environnement et du cadre de vie (lutte contre les pollutions de l'air, lutte contre les nuisances sonores)
    • Jeunesse
    • Politiques d'animation
    • Fourrière animale
    • Enseignement supérieur
    • Constitution de réserves foncières
    • Contribution au financement de la construction d'un centre de secours
    • Instruction communautaire des autorisations d'urbanisme et conventionnement avec les communes dans ce domaine
    • Installation et entretien des abribus nécessaires à l'exécution du service public de transport sur le territoire des communes membres
    • Communications électroniques
    • Mise en place, coordination, développement et gestion du système d'information géographique (SIG) et d'un observatoire foncier

Les deux compétences les plus visibles des habitants sont sans doute l'organisation et le financement du réseau de transport en commun Qub qui dessert tout le territoire communautaire, ainsi que l'organisation de la collecte et du traitement des déchets.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Site officielVoir et modifier les données sur Wikidata