Quilpué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quilpué
Ville et commune du Chili
Blason de QuilpuéVille et commune du Chili
Héraldique
C
C
Administration
Pays Drapeau du Chili Chili
Région Valparaíso
Province Marga Marga
Maire Mauricio Viñambres Adasme (PS)
(2008-2012)
Code postal 2430000
Indicatif téléphonique +56 32
Démographie
Gentilé quilpueíno, -a
Population 170 853 hab. (2016)
Densité 318 hab./km2
Géographie
Coordonnées 33° 02′ 44″ sud, 71° 23′ 51″ ouest
Superficie 53 700 ha = 537 km2
Divers
Fondation 25 avril 1898
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Chili

Voir la carte administrative du Chili
City locator 13.svg
Quilpué
Ville et commune du Chili

Géolocalisation sur la carte : Chili

Voir la carte topographique du Chili
City locator 13.svg
Quilpué
Ville et commune du Chili
Liens
Site web http://www.quilpue.cl

Quilpué est une commune du Chili capitale de la province de Marga Marga située dans la région. Voisine de Viña del Mar et de Valparaíso, elle est l'une des cinq communes de la conurbation du Grand Valparaíso. En 2016, sa population s'élevait à 170 853 habitants[1]. La superficie de la commune est de 537 km2 (densité de 69 hab./km2).

Son surnom local de Ciudad del Sol (Ville du Soleil) vient du fait qu'elle bénéficie d'un nombre de jours d'ensoleillement plus important que Valparaíso, la capitale régionale et provinciale.

Histoire[modifier | modifier le code]

Des indigènes occupaient la région avant que le Gouverneur du Chili Pedro de Valdivia ne donne ces terres à Rodrigo de Araya en 1547. L'exploitation minière a longtemps été la principale activité de la région. La commune prend son essor en 1856 lors de la construction de la ligne de chemin de fer Valparaiso - Santiago du Chili qui traverse son territoire. Elle prend le statut de commune en 1983 et la plus grosse agglomération de la commune, Quilpué, qui s'est développée le long de la voie ferrée et de la route reliant Valparaiso à Limache, reçoit le statut de ville en 1897. La ville commence à accueillir des établissements industriels au début du 20ème siècle. La ville qui se trouve à l'extrémité nord-est du territoire de la commune a connu une forte croissance démographique favorisée par la desserte du métro de Valparaiso (2005). La population de la commune est ainsi passée de 26 000 habitants en 1952 à 56 000 en 1971 104 000 en 1992, 149 000 en 2012 pour atteinde 170 853 habitants en 2016.

Transports[modifier | modifier le code]

Le métro de Valparaíso (Metro Regional de Valparaíso, ou Merval) fut inauguré le 23 novembre 2005. Son unique ligne relie, en vingt stations, la capitale régionale, Valparaíso, à Limache en passant par la ville la plus peuplée de la région, Viña del Mar, Quilpué et Villa Alemana. La commune de Quilpué elle-même est desservie par trois stations : Quilpué, El Sol et El Belloto.

Administration[modifier | modifier le code]

Quilpué appartient au 12e district électoral et à la 5e circonscription sénatoriale.

La ville est représentée à la Chambre des députés du Congrès national par les députés Marcelo Schilling Rodríguez (PS) et Amelia Herrera Silva (RN). Au Sénat, ce sont les sénateurs Carlos Ominami Pascual (PS) et Sergio Romero Pizarro (RN) qui la représentent.

La Région de Valparaíso est dirigée par le Gouvernement régional de Valparaíso, présidé par l'Intendant régional Raúl Celis Montt. Appartenant auparavant à la province de Valparaíso, Quilpué est, depuis le , la capitale de la nouvelle province de Marga Marga dont le gouverneur est Arturo Longton.

À la suite des élections municipales du , pour la mandature 2008-2012, l'Ilustre Municipalidad de Quilpué est dirigée par le maire Mauricio Viñambres Adasme (PS) et les conseillers municipaux sont Robert Knop Pisano (UDI), Heriberto Neira Robles (RN), Roxana Sepúlveda Alarcón (PRSD), Ursula Mir Arias (RN), Adriana Romaggi Chiesa (PS) et Cristian Cárdenas Silva (DC).

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Ses principaux attraits touristiques sont un parc zoologique (l'un des trois du pays), la vallée de la Marga-Marga et la localité montagneuse de Colliguay.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Countries > Americas > Chile > Chile extended », sur Geohive (consulté le 12 mars 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]