Quiche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Ceci est une version archivée de cette page, en date du 19 février 2020 à 18:05 et modifiée en dernier par ClaudeH (discuter | contributions). Elle peut contenir des erreurs, des inexactitudes ou des contenus vandalisés non présents dans la version actuelle.

Quiche
Image illustrative de l’article Quiche
Une Quiche Lorraine.

Lieu d’origine Drapeau de la Lorraine Lorraine, Drapeau de la France France
Place dans le service Entrée ou plat principal
Température de service Chaud
Ingrédients pâte brisée, œufs, crème fraîche et lard

La quiche est une tarte salée garnie de migaine.

Étymologie

Le nom dériverait du francique « Küche » ou « Kieche », pluriel de « Kuche » (tarte).

On retrouve pour la première fois l'utilisation du mot quiche dans les comptes de l'hôpital Saint-Julien de Nancy en mars 1605[1]. Auparavant, on parlait de tarte, de fouace ou d'eschaudez.

Composition de la quiche

Mini quiches françaises.

La composition originale de la quiche est celle de la quiche lorraine[réf. nécessaire]. La quiche lorraine, de nos jours, est une tarte salée composée d'une pâte brisée (dans l'est-mosellan, on utilise volontiers une pâte à pain, comme pour la tarte flambée et la pizza) garnie d'une migaine, et de lardons fumés. La migaine est constituée d'œufs, de crème fraîche, de poivre, éventuellement du sel (pas nécessaire à cause des lardons) ; certains rajoutent un peu de muscade.

On parle maintenant de quiche vosgienne lorsque la garniture est additionnée de fromage, et de quiche alsacienne lorsqu'elle est additionnée d'oignons rissolés[réf. nécessaire]. On parle aussi de quiche pour une pâte brisée lorsque la garniture est composée de poisson (thon) avec de l’œuf, avec ou sans crème fraîche et avec une pâte feuilletée.

La quiche est une entrée tellement populaire au XXIe siècle que son nom est désormais employé à tort pour désigner des tartes garnies d'un appareil à crème prise, salées et garnies d'ingrédients divers[2].

Le mot est passé dans l'argot français pour désigner quelqu'un de bête ou de maladroit[3].

Notes et références

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie

  • Michel Maincent-Morel, La cuisine de référence : techniques et préparations de base, fiches techniques de fabrication, Éditions BPI, 2002 (ISBN 2857083602)

Liens externes