Quic-en-Groigne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Quic-en-Groigne
Description de cette image, également commentée ci-après
Le bagad lors du printemps des sonneurs de Brest en 2012
Informations générales
Pays d'origine France
Genre musical Musique bretonne
Années actives Depuis 1950
Site officiel www.quicengroigne.org
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Quic-en-Groigne.

Le groupe Quic en Groigne de Saint-Malo est un ensemble folklorique breton de danses et musiques traditionnelles regroupant un bagad, un cercle celtique et un orchestre. Le bagad est affilié à la fédération Bodadeg ar Sonerion et le cercle à la fédération de danse War 'l leur. Danseurs et musiciens évoluent en première catégorie de leurs fédérations respectives aux côtés des autres grands groupes de Bretagne.

Histoire[modifier | modifier le code]

C'est en 1951 que fut créé le Bagad Quic en Groigne, rejoint en 1952 par les danseurs et danseuses du « Groupe Folklorique de la Côte d'Émeraude ». Le nom Quic en Groigne en vieux français signifie « qui qu'en grogne ». Ce fut adressée par la Duchesse Anne de Bretagne (« Quic en groigne, ainsy sera, c'est mon plaisir ! ») aux habitants de Saint-Malo qui refusaient la construction d'une nouvelle tour au château de Saint-Malo pour surveiller la vieille ville.

L'année 1968 marque l'accession du cercle à la première catégorie de la fédération de danse Kendalc'h et l'entrée du bagad en seconde catégorie de la fédération BAS. On compte aussi à cette époque dans le groupe un ensemble de joueuses de vielle, appelée Herquelée.

Pendant les années 1970, les membres partent ensemble présenter leurs spectacles de musique et danse en Angleterre, au Québec, aux États-Unis ou encore en Guadeloupe.

Dans les années 1990, la Herquelée se transforme en orchestre et le bagad et le cercle travaillent dès lors en plus étroite collaboration sur les spectacles. À la fin de cette décennie, un groupe enfants et une section danse loisirs sont mis en place.

Le chien du guet défilant avec le groupe à Quimper en 2016.

Début des années 2000, le cercle décroche pour la première fois seul le titre de champion de Bretagne de la fédération de danse War'l leur et le bagad accède à la catégorie Maout qui représente l'élite de la musique bretonne.

Le cercle remporte le prix du défilé au Festival de Cornouaille 2007 à Quimper (« attribué à un groupe pour sa prestation lors du traditionnel défilé dans les rues de la ville ») puis le Trophée Gradlon lors de l'édition 2013, remis en mains propres par la chanteuse bretonne Louise Ebrel[1].

Les différentes sections[modifier | modifier le code]

L'association[modifier | modifier le code]

Les répétitions et les cours ont lieu au local de l'association situé à proximité de l'hippodrome de Marville à Saint-Malo. Il comprend une salle de danse, une salle de musique, deux salles de réunion, un atelier de confection et un foyer avec un bar. C'est également dans ce local qu'ont lieu les soirées, réceptions et assemblées du groupe.

Le symbole du groupe est le chien du guet, représenté par une tête de dogue stylisée. Les chiens du guet étaient des molosses lâchés à la tombée de la nuit dans les ruelles de la cité corsaire pour éviter les vols et les pillages.

La musique[modifier | modifier le code]

Le bagad durant le festival interceltique de Lorient 2011.

Le Bagad Quic en Groigne, comme tous les ensembles bretons, est composé de 3 pupitres : bombarde, cornemuse écossaise et caisse claire / percussions. Sur scène, il accompagne les danseuses et danseurs du cercle celtique principalement pour les suites de danses de Basse-Bretagne. Lors de certaines prestations, le bagad s'enrichit d'une basse, d'une guitare électrique, d'une batterie et d'une contrebasse. Il est depuis 1981 le seul bagad de Haute-Bretagne à évoluer en première catégorie de la fédération Bodadeg ar Sonerien (si l'on exclu le bagad Saint-Nazaire).

Le Bagadig est la section de formation pour les musicien(e)s débutants qui peuvent ainsi travailler leur technique, leur connaissance des différents terroirs et faire leurs débuts devant un public.

L'orchestre traditionnel est composé de plusieurs musiciens qui interprètent principalement les suites de danses de Haute-Bretagne pour le Cercle, le Cerclig et le Cercle enfants sur scène. On y trouve des instruments tels que la clarinette, l'accordéon diatonique, le violon ou le saxophone.

La danse[modifier | modifier le code]

Le cercle à l'arrivée de la grande parade du festival interceltique de Lorient 2012.

Le Cercle celtique Quic en Groigne, composé d'une trentaine de danseuses et danseurs, présente à travers ses spectacles des danses de Basse-Bretagne et de Haute-Bretagne, mises en scène et chorégraphiées. Classé en première catégorie (1+) de la fédération de danse War'l leur depuis 1991, le cercle malouin a été pour la première fois champion de Bretagne en 2004, un titre à nouveau décroché en 2005, 2006, 2008, 2009, 2010 et 2011. Les danseuses et danseurs se produisent chaque année sur scène ou en défilé dans de nombreuses fêtes et festivals en Bretagne, comme lors du Festival interceltique de Lorient.

Le Cerclig est la section de formation pour les danseuses et danseurs qui, tout en continuant à apprendre et progresser, souhaitent aussi porter le costume, faire de la scène et participer aux défilés.

Le groupe de danse loisirs permet aux débutants de découvrir les danses traditionnelles bretonnes et aux plus aguerris de se perfectionner dans tous les terroirs existants. C'est également une porte d'entrée vers le cerclig puis le cercle celtique pour les plus passionnés.

Le Cercle enfants accueille les plus jeunes pour leur faire découvrir la danse bretonne. Les jeunes danseuses et danseurs se produisent également sur scène, ont aussi leurs propres costumes et participent à des concours.

La couture[modifier | modifier le code]

Fin 2007, le groupe a créé un atelier de couture qui compte une dizaine de bénévoles. Cette section gère l'achat des tissus et du matériel de confection puis s'occupe de la réalisation complète des costumes pour les danseuses et danseurs du cercle. Une section broderie a également été mise en place pour réaliser toutes les coiffes.

Productions artistiques[modifier | modifier le code]

Les costumes traditionnels[modifier | modifier le code]

Coiffes et costumes utilisés par le cercle en 2009.

Comme dans tous les groupes bretons, les membres du cercle Quic en Groigne se présentent au public, sur scène ou en défilé, revêtus des costumes traditionnels de leur terroir. La ville même de Saint-Malo ayant très tôt été influencée par la mode des grandes villes, il ne reste que peu de traces des costumes d'autrefois. C'est pourquoi les danseuses et danseurs du groupe sont allés chercher leur inspiration dans les communes avoisinantes et les villages de bord de Rance du Pays de Saint-Malo.

Les danseuses portent des modes de costume des communes du Pays de Saint-Malo : Paramé, Saint-Suliac, Pleudihen-sur-Rance, Cancale ou encore Dol-de-Bretagne. Leurs tenues bourgeoises ou de riches paysannes se caractérisent par des châles en cachemire ou en velours bordé de dentelle. Les coiffes, typiques du pays de Saint-Malo, sont montées sur des bonnets à godrons. Les modes bourgeoises ou de ville sont agrémentées de ceintures dont les boucles sont souvent soigneusement ouvragées, ainsi que de sautoirs et de broches. Les danseuses portent également des modes dîtes de travail (pêcheuses ou paysannes).

Les garçons quant à eux portent trois modes : le costume corporatif des gabariers de la Rance (composé d'une chemise blanche, d'un gilet, d'un foulard de cou, d'une ceinture en tissu épais et d'un pantalon de velours noir couvert par de larges braies blanches), le costume d'armateur de Saint-Malo (composé lui d'un pantalon de toile blanc, d'un gilet de soie, d'une chemise à col relevé, d'un foulard de cou, d'une redingote noire et d'un chapeau haut-de-forme) et le costume de ville classique (costume trois-pièces porté seul ou sous une blouse de travail accompagnée du port d'un canotier).

Spectacles et participations[modifier | modifier le code]

Le groupe en concert avec Goran Bregovic lors du festival interceltique de Lorient 2009.

+Au-delà de la collaboration des musiciens avec le spectacle de la danse vivante, Quic-en-Groigne c'est aussi des rencontres avec des musiciens issus d'autres univers (clarinettistes, percussionnistes, ensemble de cuivres)[2]. Le bagad malouin s'est produit plusieurs fois sur scène en compagnie d'autres formations musicales ou artistes tels que Goran Bregovic, Alan Stivell, l'Orchestre de Chartres-de-Bretagne, le groupe de punk breton Les Ramoneurs de menhirs, le Field Marshal Montgomery Pipe Band ou la Cobla de Perpignan (un orchestre catalan).

Les membres du cercle participent en septembre 2007 au défilé sur les Champs-Élysées retransmis en direct à la télévision lors de la Breizh Touch, événement célébrant la Bretagne pendant une semaine à Paris. En 2008, l'ensemble Quic en Groigne rejoint le groupe de musique bretonne La Godinette, aux côtés de Jean Baron et Christian Anneix, sur leur spectacle Le Canal de Nantes à Brest afin d'en présenter une nouvelle version avec le bagad en accompagnement musical et les danseuses et danseurs du cercle sur scène.

Les danseurs avec Les Ramoneurs de menhirs pour les 50 ans de War'l Leur en 2017.

En 2011, le groupe malouin fêta son 60e anniversaire. À cette occasion, le bagad et le cercle, accompagnés de musiciens invités, ont créé un nouveau spectacle intitulé Terre-Neuve nous appelle présenté dès la première année de tournée à Saint-Malo, Lorient, Guérande et Rennes. En 2012, le 16 février, le bagad malouin accompagne sur la scène de l'Olympia de Paris l'artiste breton Alan Stivell pour fêter les 40 ans de son mythique concert joué dans la même salle en 1972[3]. Sont également présents parmi les invités à cette représentation unique le guitariste Dan Ar Braz, le violoniste René Werneer, le guitariste Pat O'May et la chanteuse Nolwenn Leroy.

Depuis 2009, les danseurs du cercle Malouin accompagnent occasionnellement sur scène le groupe punk breton Les Ramoneurs de menhirs en proposant des chorégraphies mêlant les formes traditionnelles des danses et des parties créatives aux accents rock et décalés. Lors de ces prestations, les danseurs portent alternativement des modes de costumes traditionnelles, des costumes de création ainsi que des costumes inspirés par l'univers punk. Ils participent notamment ensemble au fest-noz Yaouank en 2009 et 2017.

En avril 2017, les membres du cercle Malouin ont participé à Quimper au grand spectacle de rue Trañs Breizh Express créé pour les 50 ans de la Confédération War'l Leur.

Discographie[modifier | modifier le code]

Participations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]