Queralbs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Queralbs
Blason de Queralbs
Héraldique
Drapeau de Queralbs
Drapeau
Mairie de Queralbs
Mairie de Queralbs
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Municipio
Communauté autonome Catalogne Catalogne
Province Province de Gérone Province de Gérone
Comarque Ripollés
Maire
Mandat
Genís Coll i Subirà
2007-2011
Code postal 17534
Démographie
Gentilé Queralbí, Queralbina
Population 197 hab. (2007)
Densité 2,1 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 21′ 02″ nord, 2° 09′ 47″ est
Altitude 1 236 m
Superficie 9 350 ha = 93,5 km2
Localisation
Image illustrative de l'article Queralbs

Géolocalisation sur la carte : Catalogne

Voir sur la carte administrative de Catalogne
City locator 14.svg
Queralbs

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Queralbs

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Queralbs

Queralbs est une commune d'Espagne dans la communauté autonome de Catalogne, province de Gérone, de la comarque du Ripollès.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Queralbs est située au nord de la municipalité de Ribes de Freser, à la limite de la Cerdagne et de la commune française de Conflent.

Localités limitrophes : À compléter.

  • Municipalité de Ribes de Freser au sud.
  • Localité de "la Farga" au nord-est.

Administrativement la localité se trouve au nord de la Catalogne, à l'extrémité nord de la comarque du Ripollès.

Géologie et relief[modifier | modifier le code]

Plusieurs sommets de la chaîne des Pyrénées sont disposés sur son territoire, dont le Puigmal (2 909 m), l'Infern (2 896 m), le Noufonts (2 864 m) le pic du Géant (2 881 m), et le pic de la Fossa del Gegant (2 808 m). Sur le territoire de la commune se trouve aussi la vallée de Nuria

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Voies de communication et transports[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

On trouve sur l'ensemble du territoire municipal de nombreuses grottes d'où ont été exhumés des restes qui démontrent que l'endroit était habité durant le paléolithique[1].

La première mention historique de Queralbs se trouve dans l'acte de consécration de l'église de la Seo de Urgel, en 836. Pendant les xie et xiie siècles, les zones de pâturage de la commune étaient placées sous la suzeraineté de deux des principaux monastères de l'époque : ceux de Coma de Vaca et Coma de Freser. Ceux-ci avaient été cédés par le comte Oliba Cabreta en 966 au monastère de Sant Joan de les Abadesses. En 1087, Guillem Ramon de Cerdagne céda la zone de la vallée de Núria au monastère de Ripoll.

Durant le xiiie siècle, les terres changèrent de mains. Le 22 avril 1273, elles furent cédées aux hommes de Queralbs et de Fustanyà, contre une rente annuelle de 50 salaires. Bien qu'ayant toujours appartenu à la Couronne, Queralbs eût plusieurs seigneurs au cours du xive siècle, parmi lesquels les membres de la famille Montclar.

Le 2 février 1428, un tremblement de terre affecta gravement la population, causant la mort de la majorité des habitants de Queralbs.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Population et société[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Une rue de Queralbs.

Grâce à sa situation privilégiée dans une zone de pâturages, Queralbs possède une économie initialement basée sur l'élevage, notamment ovin et bovin.

En 1903, on inaugure la première des cinq centrales hydroélectriques du secteur. Elles ont toutes une puissance inférieure à 3 000 kw.

Le tourisme est aujourd'hui la principale ressource, notamment grâce au sanctuaire de Núria et à la station de sports d'hiver Vall de Núria.

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

L'église Saint-Jacques
  • L'église Saint-Jacques
  • Sanctuaire de la Vierge de Núria

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « El valle de Nuría, un mundo para todos » : « Pour trouver les premiers indices de l'existence humaine dans la vallée, il faut remonter au paléolithique et au néolithique, comme le démontrent les restes humains, outils, céramiques, peintures et constructions mégalithiques trouvés dans les caves de Rialb, Queralbs y Fustanya, noyaux urbains proches de Núria, qui furent les lieux de vie des premiers habitants qui y vivaient de l'élevage et de l'agriculture. »