Quentin Caleyron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Quentin Caleyron
2018 2019 UCI Track World Cup Berlin 159.jpg
Quentin Caleyron en 2018
Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Equipe de France (piste)
Spécialité
BMX
Cyclisme sur piste

Quentin Caleyron (né le à Saint-Étienne) est un coureur cycliste français, spécialiste du BMX et du cyclisme sur piste.

Biographie[modifier | modifier le code]

Quentin Caleyron découvre et se passionne pour la BMX dès l’âge de neuf ans. Rapidement il rejoint l’élite française et acquiert le statut de sportif de haut-niveau. Un an avant les Jeux olympiques de Londres 2012, Quentin Caleyron enchaîne les blessures et les opérations. À force de travail, il revient rapidement sur les pistes et participe à deux finales de Coupe du monde. Il est finalement sélectionné pour représenter la France aux Jeux olympiques d'été de 2012. Il participe à l'épreuve de BMX Race. Lors de la manche de répartition, il réalise le neuvième temps. En quarts de finale, il termine troisième de sa série et se qualifie pour les demi-finales. Lors de celles-ci disputées sur trois courses, il termine successivement 8e, 4e et 6e des manches et se classe sixième au général de sa série. Il est éliminé et ne dispute pas la finale réservée aux quatre premiers de chaque série[1].

Après six années passées au Pôle France d’Aix-en-provence, Quentin Caleyron a rejoint en 2015 le Centre National du Cyclisme à Saint-Quentin-en-Yvelines. Le 18 août de la même année, il entre à la SNCF[2] pour travailler au bureau d’études de l’Agence d’essai ferroviaire de Vitry-sur-Seine et intègre le dispositif Athlètes SNCF[3].

Au printemps 2016, il est victime d'une chute qui nécessite une greffe osseuse et qui le prive des Jeux olympiques de Rio de Janeiro. N'étant plus apte à pratiquer le BMX en compétition, il change de discipline pour se consacrer à la piste et au poste de démarreur en vitesse par équipes[4].

Fin 2018, il participe à Berlin à sa première manche de Coupe du monde sur piste. Il réalise le quatrième temps des qualifications du tournoi de vitesse[5], mais est éliminé en 1/8e de finale[6].

Palmarès en BMX[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

  • 2008 : 44e du classement général
  • 2009 : 7e du classement général
  • 2010 : 70e du classement général
  • 2011 : 59e du classement général
  • 2012 : 13e du classement général
  • 2013 : 13e du classement général
  • 2014 : 45e du classement général
  • 2015 : 27e du classement général
  • 2016 : 75e du classement général

Championnats d'Europe[modifier | modifier le code]

Championnats de France[modifier | modifier le code]

Coupe de France[modifier | modifier le code]

  • Vainqueur de la Coupe de France de BMX en 2008 et 2011

Palmarès sur piste[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Jeux européens[modifier | modifier le code]

Édition / Épreuve Vitesse par équipes
Minsk 2019 Médaille d'argent, Europe Argent (avec Baugé, Helal et Lafargue)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]