Quelques veuves de Noirmoutier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Quelques veuves de Noirmoutier est un film documentaire français réalisé par Agnès Varda en 2005 dans le prolongement de l'exposition L'île et elle, conçue par Varda à la Fondation Cartier à Paris.

L'installation Les veuves de Noirmoutier présentait diverses femmes filmées par Varda, jeunes ou vieilles, ayant en commun leur veuvage et leur résidence dans l'île de Noirmoutier. Le film, au titre nuancé par l'adjonction de l'adjectif Quelques, est un montage de 69 minutes de ces rencontres à la fois simples et mélancoliques, qui s'achève de façon très délicate et bouleversante, sur un plan muet de Varda elle-même sur la plage, veuve parmi les veuves.

"À part leur état social qui inspire le respect, on n'a pas souvent étudié comment les femmes vivent leur veuvage", explique Agnès Varda. "Elles sont souvent - je dirais presque toujours - définies par leur rapport au mort qui était leur mari. Mon projet était de m'approcher de quelques veuves de l'île, de les écouter, de les filmer au cours de rencontres et que chacune témoigne de ses émotions, de ses sentiments ou de ses souvenirs. Pourquoi dans cette île ? Parce que Jacques Demy et moi nous y allions depuis 1962. Nous y avons notre maison de famille, face à la mer. J'y connais beaucoup de gens et maintenant j'y suis veuve depuis quatorze ans..."

Lien externe[modifier | modifier le code]