Quechua (marque)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Quechua (homonymie).
Quechua
logo de Quechua (marque)

Création 1997
Fondateurs Jean-Paul Constant[1]
Siège social Passy (Haute-Savoie)
Drapeau de France France
Direction Christian Ollier (2006-), Directeur international de Quechua

Olivier Colloc, directeur du site de Passy

Actionnaires Oxylane (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Produits Équipement sportifVoir et modifier les données sur Wikidata
Société mère Decathlon
Effectif 200
Site web www.quechua.com

Quechua est une marque de produits pour la pratique des sports de montagne appartenant au groupe Decathlon. Créée en 1997, cette entreprise est localisée à Passy en Haute-Savoie et compte environ 200 employés. Quechua propose des produits pour la randonnée pédestre, le trail, le raid, l’escalade et l’alpinisme. Son nom a été choisi en référence aux Quechuas. Elle est vendue dans les magasins Décathlon et dans les magasins de sport.

Historique [2][modifier | modifier le code]

Les tentes de la marque sont parfois remarquées lors d'opérations médiatiques contre la pauvreté et l'exclusion sociale.
Chaussons d'escalade Quechua.

À la suite de son ascension de l'Everest en 1997, Jean-Paul Constant invite le fondateur de Décathlon, Michel Leclercq, à installer son unité montagne en Haute-Savoie, à proximité du Mont-Blanc[3]. Cette année marque la création de la marque « Quechua »[3],[4]. Le nom fait référence aux Quechuas, un groupe de peuples d'Amérique du Sud[3].

Les bureaux de conception s'installent à Sallanches, dans la vallée de l'Arve, en Haute-Savoie, qui se trouve à une dizaine de kilomètre de la vallée de Chamonix et le massif du Mont-Blanc[3],[4]. C'est la première fois qu'une des marques du groupe quitte la région du Nord[3]. La première équipe est composée de neuf personnes[3],[4]. L'année suivante les premiers produits spécialisés dans les sports de montagne se trouvent en rayon[3],[4].

Face au développement de l'entreprise, le site du nouveau Centre international de développement de Quechua s'installe dans la ville voisine de Domancy[4],[5]. Des partenariats techniques sont établis avec des sportifs de hauts-niveaux[4], parmi lesquels le grimpeur David Caude (3e mondial en 2003 et champion de France d'escalade)[5], la championne olympique française de snowboard Karine Ruby[5], les coureur d'ultra-trail Vincent Delebarre et Dawa Dachhiri Sherpa ou encore l’équipe de Raid Quechua. À partir de 2003, le centre accueille des designers, le bureau d’études et de prototypage de la marque.

En 2006, la « tente 2 Seconds », lancée en 2005[Note 1][4], remporte le Industrial Design Excellence Awards (IDEA) pour l'innovation de la tente instantanée[7]. Les produits de l'entreprise gagnant en qualité permettent à Quechua d'entrer dans « le top 10 mondial des plus grandes marques de montagne à périmètre d'activité comparable »[5].

Durant la première décennie des années 2000, le groupe Décathlon envisage la réalisation d'un grand centre de conception à proximité du pays du Mont-Blanc[8]. Le site de Domancy accueille plus d'une centaine de salarié[5]. Les premiers aménagement débutent en 2011 sur un espace de 5 ha. situé sur la commune de Passy, avant de s'arrêter l'année suivante, puis d'être remis en chantier en fin d'année 2013[8].

Entre temps, l'entreprise a créé une marque dédiée à la glisse, Wed'Ze, en 2007[4],[5]. En 2008, le groupe rachète l'entreprise chamoniarde spécialisée dans l'alpinisme depuis 1860, Simond[3]. Le développement se poursuit et en 2009, on retrouve les produits Quechua dans plus de « 450 points de vente, 25 pays de production, 5 000 collaborateurs partout dans le monde »[5].

Le , Quechua inaugure les nouveaux locaux, certifié HQE[8],[4],[9]. Le complexe nommé « Mountain Store » rassemble, sur une superficie de 10 000 m2, un centre commercial et « de salles de travail, conception et prototypage pour [les marques] Quechua, Wed’Zé et Simond »[8],[9]. Le site regroupe désormais l'ensemble des salariés (env. 300 personnes) des anciens sites de Domancy, Sallanches et Magland[8]. Les locaux accueillent également des lieux de restauration et « une antenne de l’office de tourisme »[9].

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2006 : deux IF Design Award[10], « tente 2 Seconds » remporte le Industrial Design Excellence Awards (IDEA) pour l'innovation de la tente instantanée[7].
  • hiver 2006-2007 : la médiatisation des campements de tentes pour sans-abris des Enfants de Don Quichotte fait une publicité involontaire pour les tentes Quechua[11].
  • 2007 : 3 IF Design Awards pour la Veste Forclaz 900, les chaussures Arpenaz 700 lady et la tente 2seconds Air[12].
  • 2008 : 3 IF Design Awards pour le All in One Sleeping Bag, le SSV Forclaz et la veste Bionassay 500[13].

Les partenariats techniques[modifier | modifier le code]

Quechua est partenaire des accompagnateurs en moyenne montagne, de l’équipe nationale des jeunes alpinistes et de l’Institut de formation et de recherche en médecine de montagne. Elle travaille également avec des conseillers pour le trail (Hélène Rochas, Grégory Vollet, Vincent Delebarre, Emilie Lecomte, Dawa Daichiri Sherpa), l’escalade (David Caude) et le raid nature (équipe Quechua)[14].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. À noter que le principe de la tente deux secondes, dite pop-up, « existait aux États-Unis depuis le milieu des années 70 »[6]. Dans une scène du film Congo, réalisé par Frank Marshall en 1995, on voit l'une des protagonistes utiliser une tente instantanée. Les innovation du modèle Quechua résident dans l'intégration d'une « aération, [d'un] double plancher, et [de] petits élastiques qui attachent le fond de la tente »[6], ainsi qu'un double toit, incompatible jusque-là avec le déploiement instantané de la tente.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La Rédaction, « Jean-Paul Constant Directeur général de Décathlon UK », Stratégies,‎ (lire en ligne).
  2. Histoire de la marque
  3. a, b, c, d, e, f, g et h Valérie Sauvage, « Decathlon : comment la marque Quechua a conquis les sommets du marché de la montagne », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne).
  4. a, b, c, d, e, f, g, h et i « L'histoire de la marque Quechua », sur le site www.quechua.fr (consulté le 11 septembre 2016).
  5. a, b, c, d, e, f et g C.B., « Quechua : l'irrésistible ascension d'une marque bien de chez nous », Le Messager,‎ (lire en ligne).
  6. a et b Magali Picard, « La tente 2 Seconds, du front social au succès commercial », Libre Service Actualités,‎ (lire en ligne).
  7. a et b (en) Awards 2006 sur le site IDEA - www.idsa.org.
  8. a, b, c, d et e Dorothé Thénot, « Un centre de conception montagne pour Décathlon », L'Usine nouvelle,‎ (lire en ligne).
  9. a, b et c La Rédaction, « Passy: ouverture du nouveau centre Quechua », Le Dauphiné libéré,‎ (lire en ligne).
  10. (en) IF Design Awards 2006, sur le site www.ifdesign.de.
  11. Quechua, vedette involontaire des journaux télévisés.
  12. Site des IF Design Awards 2007.
  13. Site des IF Design Awards 2008.
  14. site des partenaires techniques de la marque.