Que reste-t-il de nos amours ?

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Que reste-t-il de nos amours ? est une chanson de l'auteur-compositeur-interprète Charles Trenet écrite en 1942. La musique est composée en collaboration avec Léo Chauliac. Que reste-t-il de nos amours ? est l'un des plus grands succès du chanteur.

Historique[modifier | modifier le code]

Que reste-t-il de nos amours ? s'inscrit parmi les grands classiques de Charles Trenet ; il n'en est pourtant pas le premier interprète. La chanteuse Lucienne Boyer l'enregistre la première en 1942. Le second est le chanteur de charme Roland Gerbeau en février 1943[1].

Charles Trenet l'enregistre en , après le tournage (de février à juin), du film à sketches La Cavalcade des heures, dans lequel il incarne un chanteur en vogue et où il interprète une version abrégée de la chanson[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Lucienne Boyer

Roland Gerbeau

  • 1943 : Disque 78 tours Polydor - 524.830 : Que reste-t-il de nos amours ? - La Chanson des ombres.

Charles Trenet

  • 1943 : Disque 78 tours Columbia - DF 3116 : Que reste-t-il de nos amours ?Si vous aimiez.

Reprises et adaptations[modifier | modifier le code]

Rencontrant un grand succès et devenu un classique de la chanson française, Que reste-t-il de nos amours ? est reprise par de nombreux interprètes francophones, parmi lesquels :

Reprises 

La chanson est utilisée pour le film Tout peut arriver (2003). La chanson est reprise dans l'épisode deux de la série Dix pour cent produite par France 2. Line Renaud et Françoise Fabian chante ensemble cette chanson.[réf. nécessaire]

Adaptations 

Que reste-t-il de nos amours ? a été adaptée dans plusieurs langues étrangères :

Le morceau est également devenu un standard de jazz ; interprété notamment par :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mémoires de la chanson – 1200 chansons de 1920 à 1945, réunies par Martin Pénet, éd. Omnibus, Paris, 2004 (ISBN 2-258-05109-6), p. 1309.
  2. Jean-Philippe Ségot, Charles Trenet à ciel ouvert, Librairie Arthème Fayard, Paris, 2013, (ISBN 978-2-213-66930-4), pp. 303, 323, 324.