Quatuor de Budapest

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Quatuor de Budapest est une formation de musique de chambre fondée en 1917 par des membres de l’orchestre de l’opéra de Budapest.

Historique[modifier | modifier le code]

Membres[modifier | modifier le code]

Les membres fondateurs sont :

  • premier violon : Emil Hauser
  • deuxième violon : Alfred Indig
  • alto : Istvan Ipolyi
  • violoncelle : Harry Son de nationalité hollandaise

En 1920, le second violon est remplacé par Imre Poganyi

En 1922, Poganyi est à son tour remplacé par le russe Joseph Roisman

En 1930, Harry Son est remplacé par un autre russe, Mischa Schneider, puis en 1932, Joseph Roisman prend le premier violon et c’est le frère de Mischa, Alexander Schneider qui occupe le second pupitre.

En 1936, le dernier membre fondateur hongrois quitte la formation. Il est remplacé par l’altiste russe Boris Kroyt

Alexander Schneider quitte à son tour le quatuor en 1944, mais fera son retour en 1955. Il sera successivement remplacé par Edgar Ortenberg (1944-49) puis par Jac Gorodetzky (1949-55).

À partir de 1938, le quatuor est en résidence aux États-Unis et joue sur quatre stradivarius que possède la Gertrude Clarke Whitall Fondation[1]

Le groupe met fin à ses activités en 1967

Le quatuor est reconstitué depuis dix ans. Il est composé comme à ses débuts par les premiers solistes de l'Opéra de Budapest. Les membres actuels sont :

  • premier violon : Eva Mihalyi
  • deuxième violon : Gegerly Popa
  • alto : Veronika Botos
  • violoncelle : Judit Kiss-Domonkos

Anecdotes[modifier | modifier le code]

La composition russe homogène du quatuor à partir de 1936 tire ce mot de Jascha Heifetz Qu'est-ce qu'un russe: un anarchiste. Deux russes: des joueurs d'échecs. Trois russes: une révolution. Quatre russes: le Quatuor de Budapest.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Diapason de janvier 2008