Quatuor à cordes de Ravel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Quatuor à cordes en fa majeur (opus 35 du catalogue Marnat) de Maurice Ravel fut composé entre décembre 1902 et avril 1903. La création eut lieu le par le Quatuor Heyman. Le compositeur fit quelques minimes retouches et republia son quatuor en 1910. Il est dédicacé à Gabriel Fauré, alors professeur de composition de Ravel.

Historique[modifier | modifier le code]

Il s'agit de la seconde œuvre de musique de chambre du compositeur (après la Sonate posthume pour violon et piano, datée de 1897). Il est postérieur de dix ans au Quatuor en sol mineur de Claude Debussy dont Ravel s'était inspiré. Debussy émit des critiques élogieuses sur l'œuvre et dissuada Ravel de modifier le finale comme le lui suggéraient ses éditeurs : « Au nom des dieux de la musique, et au mien, ne touchez à rien de ce que vous avez écrit de votre Quatuor ». Le quatuor de Ravel est par contre bien antérieur à celui du dédicataire de l'œuvre, Gabriel Fauré, qui composera lui son quatuor à cordes en 1924.

Le quatuor à cordes est un genre difficile, auquel les compositeurs s'attaquent rarement avant leur maturité. Âgé de vingt-sept ans seulement au moment de sa composition, Ravel signa pourtant un chef-d'œuvre du genre.

Structure[modifier | modifier le code]

Premier motif du premier mouvement.

L'œuvre comporte quatre mouvements et son exécution dure environ trente minutes.

  • Allegro moderato (fa majeur) : De forme sonate, le mouvement présente deux thèmes, le premier très doux et le deuxième plus chaleureux[1]. S'ensuit le développement avant que ces deux thèmes se ne combinent avant la réexposition.
  • Assez vif. Très rythmé (la mineur)
  • Très lent (sol bémol majeur)
  • Vif et agité (fa majeur)

Discographie[modifier | modifier le code]

Cette section doit être recyclée. Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Le quatuor de Ravel rythme en permanence le film Un cœur en hiver de Claude Sautet

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Guide de la musique de chambre, Fayard, 2006, p. 727