Quatrième circonscription de La Réunion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Quatrième circonscription de La Réunion
Description de cette image, également commentée ci-après
Carte de la circonscription.
Géographie
Pays France
Région La Réunion
Département La Réunion
Subdivisions
Cantons 7
Communes 3
Représentation
Député David Lorion (LR)
Législature XIVe
Autres informations
Date de création 1986

La quatrième circonscription de la Réunion est l'une des sept circonscriptions législatives de l'île de La Réunion.

Découpage[modifier | modifier le code]

La quatrième circonscription de La Réunion recouvre les sept cantons suivants :

Canton Commune
Canton de Petite-Île Petite-Île
Canton de Saint-Joseph-1 Saint-Joseph
Canton de Saint-Joseph-2 Saint-Joseph
Canton de Saint-Pierre-1 Saint-Pierre
Canton de Saint-Pierre-2 Saint-Pierre
Canton de Saint-Pierre-3 Saint-Pierre
Canton de Saint-Pierre-4 Saint-Pierre

Elle comprenait également les cantons de Saint-Philippe et de Sainte-Rose jusqu'au redécoupage des circonscriptions législatives françaises de 2010, lequel a attribué ces cantons à la cinquième circonscription de La Réunion, sa voisine.

Historique[modifier | modifier le code]

Députés de la circonscription élus à l'Assemblée nationale pour les législatures de la Ve République v · d · m )
Législature Début de mandat Fin de mandat Député Parti politique Observations

Xe André-Maurice Pihouée RPR Vice-Président du Conseil général de La Réunion
Mandat écourté à la suite d'une dissolution parlementaire décidée par Jacques Chirac.
XIe Élie Hoarau PCR Maire de Saint-Pierre
XIIe Christophe Payet PS Maire de Petite-Île
XIIIe Patrick Lebreton PS Maire de Saint-Joseph
XIVe Patrick Lebreton PS Maire de Saint-Joseph
XVe David Lorion LR Premier adjoint au Maire de Saint-Pierre

Lors des élections législatives les 11 et , deux candidats se retrouvent en ballotage: David Lorion, candidat de l'Union de la Droite et 1er adjoint au Maire de Saint-Pierre, arrivé en tête lors du premier tour (33,22 %), et Virginie Gobalou (23,63 %), candidate Le Progrès, soutenue par le député sortant Patrick Lebreton (2007-2017) qui ne se représente pas. Le candidat Les Républicains (LR) garde son avance du premier tour et remporte pour la première fois un siège à l'Assemblée nationale avec 54,39 % contre 45,61 % pour la socialiste.

Voir aussi[modifier | modifier le code]