Quatre Cantons - Stade Pierre-Mauroy (métro de Lille Métropole)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Quatre Cantons
Stade Pierre-Mauroy
Station vue de l'extérieur
Station vue de l'extérieur
Localisation
Pays France
Ville Villeneuve-d'Ascq
Quartier Cité scientifique
Coordonnées
géographiques
50° 36′ 19″ nord, 3° 08′ 21″ est

Géolocalisation sur la carte : Métropole européenne de Lille

(Voir situation sur carte : Métropole européenne de Lille)
Quatre Cantons Stade Pierre-Mauroy
Caractéristiques
Position par
rapport au sol
Aérienne
Quais 2
Historique
Construction 1981
Mise en service
Nom inaugural Quatre cantons Grand Stade
Architecte(s) Pierre Crévoisier
Gestion et exploitation
Propriétaire Métropole européenne de Lille
Exploitant Ilévia
Ligne(s) (1)
Ligne (1)

Quatre Cantons - Stade Pierre-Mauroy est une station de métro française de la ligne 1 du métro de Lille Métropole. Située à Villeneuve-d'Ascq dans le campus Cité scientifique, elle dessert, entre autres, le campus scientifique de l'Université de Lille et le stade Pierre-Mauroy.

La station est mise en service en 1982 sous le nom « Quatre Cantons » sur la portion la reliant à la station Hôtel de ville et est officiellement inaugurée le par la venue du président de la République française de l'époque, François Mitterrand.

Elle permet des correspondance avec plusieurs lignes de bus, un parc relais « 4 cantons P+R » de 2 088 places automobiles, un garage à vélos de 98 places et un point de vélos en libre-service V'Lille.

Situation[modifier | modifier le code]

La station Quatre cantons - Stade Pierre-Mauroy est située sur la ligne 1 du métro de Lille Métropole, dans le campus Cité scientifique à Villeneuve-d'Ascq dans le département du Nord (Hauts-de-France). La station est un terminus de cette ligne.

Elle se situe entre la station Cité Scientifique - Professeur Gabillard et le garage atelier des Quatre cantons[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Photo de la station de métro à côté d'un parking.
L'ancien parc-relais.

La station a été dessinée par l'architecte Pierre Crévoisier[2]. La construction s'achève début 1981. L'ouvrage de verre et d'acier enveloppe le viaduc. La teinte des vitrages est de couleur bronze[3].

À partir du , le véhicule automatique léger est en fonction sur la portion entre cette station, appelée à l'époque « Quatre Cantons » et Hôtel de ville. Le public peut venir admirer le métro en rodage[4]. Trois mois plus tard, le , le président de la communauté urbaine de Lille, Arthur Notebart inaugure officiellement le tronçon. Des aspects du métro sont exposés dans les stations ; à Quatre cantons, il s'agit de l'accueil et de l'accessibilité des usagers[5].

Le , lors de l'inauguration du métro, François Mitterrand le prend à cette station. Il est accueilli par Gérard Caudron, maire de Villeneuve-d'Ascq et par Arthur Notebart, président de la communauté urbaine de Lille[6],[7].

Avec l'arrivée du Grand Stade Lille Métropole, la station s'est modernisée. De nouveaux escaliers ont été mis en place directement depuis les quais et le parking a été bâti en dur[8]. En mars 2012, la station est labellisée « Grand Stade »[9] puis est renommée Quatre Cantons - Grand Stade le 27 août 2012, puis Quatre Cantons - Stade Pierre-Mauroy, lorsque le Grand stade changea de nom. Dans le cadre de l'allongement des stations de la ligne 1, la station Quatre cantons a été la première en travaux, dès l'été 2013 jusqu'en septembre 2015[10].

Service aux voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil et accès[modifier | modifier le code]

La station compte deux entrées au rez-de-chaussée de son bâtiment. Elle est bâtie sur deux niveaux, bénéficiant de deux accès : le niveau de surface (entrée, accès ascenseur, vente et compostage des billets) et le niveau aérien qui comporte les voies centrales et les quais[3]. Les voies sont protégées par des portes palières. La station est accessible aux personnes à mobilité réduite grâce aux ascenseurs[11].

Desserte[modifier | modifier le code]

Le premier métro vers la station CHU - Eurasanté est à h 12 et depuis cette station à h 34 ; le dernier métro arrive en station, respectivement, à h 17 et à h 43[12] et une heure plus tard les samedis. Une rame arrive en station en semaine en heure de pointe toutes les 66 secondes. La station est exploitée par Ilévia.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Photo d'une navette.
Navette Navya à l'arrêt de bus à côté de la station de métro.

La station Quatre cantons - Stade Pierre-Mauroy est reliée à plusieurs lignes de bus desservant principalement le sud de l'arrondissement de Lille. Seule la ligne 201 transite de l'arrêt de bus à côté de la station Les Prés - Edgard-Pisani vers Aniche, toutes autres les lignes ont pour terminus l'arrêt de bus de la station. Les lignes Z3 et Z8 desservent les zones industrielles autour de la commune de Lesquin. La ligne 66 dessert le sud-ouest de la Métropole européenne de Lille ayant Leers et Forest-sur-Marque comme terminus, la ligne 68 Lesquin et l'aéroport du même nom. Les lignes 204, 205, 220 et 227 sont des lignes interurbaines et ont pour terminus respectivement Mouchin, Lesquin et Pont-à-Marcq, Genech et Cobrieux, et Wannehain. La station de métro est également desservie par la ligne 918 vers Lesquin, la ligne vers 920 Wattignies et la ligne 921 vers Wattignies et Templemars[13].

Lorsque la station est fermée la nuit, elle est desservie par la ligne de nuit N1 qui en est le terminus et la relie à Porte de Douai[14]. La station de métro est également reliée à celle de Cité Scientifique - Professeur Gabillard par une navette autonome Navya[15]. La station comporte également une station V'Lille et un dépose-minute.

Avec l'arrivée du stade Pierre-Mauroy, le parking ouvert de Quatre-Cantons s'est transformé en parc relais couvert appelé « 4 Cantons P+R », de 2 088 places[16],[17]. Celui-ci est ouvert du lundi au samedi de h 0 à h 0 et le dimanche et jours fériés de h 0 à h 0[18].

L'art dans la station[modifier | modifier le code]

La station n'a pas d'œuvre d'art, car sa décoration était jugée suffisante[19].

À proximité[modifier | modifier le code]

Station de métro Quatre Cantons et parking relais, vus du côté de l'École centrale de Lille.

Comme la station se situe dans le campus Cité scientifique à Villeneuve-d'Ascq, la majorité des lieux et des bâtiments à proximité de la station sont pour les étudiants. École centrale de Lille, Polytech'Lille, l'Institut d'électronique de microélectronique et de nanotechnologie, et l'Université de Lille sont à proximité.

La station de métro est à 15 minutes à pied du Stade Pierre-Mauroy.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [Houillon et Sename 2011] Marie-Andrée Houillon et Céline Sename, Le métro, c'est automatique : les origines du VAL 1969-1983, Villeneuve-d'Ascq, , 31 p. (lire en ligne), p. 13.
  2. Houillon et Sename 2011, p. 19.
  3. a et b Houillon et Sename 2011, p. 18.
  4. Houillon et Sename 2011, p. 23.
  5. Houillon et Sename 2011, p. 28.
  6. Danielle Sportiello, « Visite inaugurale du métro à Quatre Cantons par François Mitterrand », INA - France 3, (consulté le 16 août 2010)
  7. Houillon et Sename 2011, p. 29.
  8. « Conférence des ambassadeurs », sur dterrien59.com, (consulté le 24 février 2017), p. 23-23.
  9. Laurent Watiez, « Une circulation totalement réorganisée pour assurer l'accès au Grand Stade », La Voix du Nord, (consulté le 28 mars 2012)
  10. « Modernisation de la ligne 1 : le chantier fait surface à Villeneuve-d'Ascq », sur lillemetropole.fr, (consulté le 24 février 2017).
  11. Houillon et Sename 2011, p. 17.
  12. « Se déplacer », sur transpole.fr (consulté le 24 février 2017).
  13. [PDF] « Villeneuve-d'Ascq - 4 Cantons », sur ilevia.fr (consulté le 30 mars 2019).
  14. [PDF] « Horaire de la ligne de Nuit », sur ilevia.fr (consulté le 31 mars 2019).
  15. « Voyagez en navette autonome à Lille dès le mois de décembre! », sur ilevia.fr, (consulté le 30 mars 2019).
  16. [PDF] « Info Chantier », Université Lille 1, (consulté le 26 juin 2011)
  17. « 4 Cantons P+R », sur www.transpole.fr (consulté le 19 septembre 2012)
  18. « Parkings P+R », sur transpole.fr (consulté le 24 février 2017).
  19. Houillon et Sename 2011, p. 20.

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]