Quatre-Vallées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aure.
Fontaine des Quatre-Vallées à Tarbes.

Les Quatre-Vallées[1],[2],[3], appelées également le comté d'Aure, sont une ancienne province française qui regroupait les vallées d'Aure, de la Basse-Neste, de Barousse et de Magnoac.

Sous l'Ancien Régime, les Quatre-Vallées sont une jugerie[4]. En matière fiscale, elle sont un pays abonné[5].

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Quatre-Vallées passèrent successivement à Jean IV et Jean V d'Armagnac. Celui-ci en fit donation à sa sœur, Isabeau d'Armagnac. Il fut tué lors du sac de Lectoure. le sénéchal de Toulouse, Gaston de Lyon, ayant sauvé Isabeau lors de la prise de Lectoure, celle-ci en fit son héritier, tant pour ses biens patrimoniaux que pour les Quatre-Vallées.

Un sénéchal et un juge royal, assisté de deux lieutenants, résidaient à Castelnau de Magnoac. Tous les ans, une assemblée, présidée par le sénéchal ou, en son absence, par le juge royal, siégeait à Castelnau, lieu ordinaire de sa convocation et de sa réunion.

Territoire[modifier | modifier le code]

Sous l'Ancien Régime, les Quatre-Vallées étaient divisées en quarante paroisses : treize relevaient du diocèse d'Auch ; les vingt-sept autres, du diocèse de Comminges.

Article détaillé : Vallée d'Aure.

La vallée d'Aure comprenait deux sièges royaux : l'un à Arreau, l'autre à Vignec.

Les localités dépendantes du siège d'Arreau étaient, outre Arreau[6] : Ancizan[7], Aulon[8], Barrancoueu[9], Bazus (auj. Bazus-Aure)[10], Cadéac[11], Camparan[12], Cazaux (auj. Cazaux-Debat)[13], Grailhen[14], Grézian[15], Guchan[16], Guchen[17], Jézeau[18], Lançon[19], Ousten et Paillon.

Les localités dépendantes du siège de Vignec étaient, outre Vignec[20] : Aragnouet[21], Azet[22], Bourisp[23], Cadeilhan et Trachère (auj. Cadeilhan-Trachère)[24], Ens[25], Estensan[26], Get, Le Plan, Sailhan[27], Saint-Lary et Soulan (auj. Saint-Lary-Soulan)[28], Tramezaigues[29] et Vielle (auj. Vielle-Aure)[30].

Article détaillé : Neste.

La vallée de la Neste comprenait sept communautés d'habitants : Labarthe (aujourd'hui, La Barthe-de-Neste[31]), son chef-lieu ; Bazus (aujourd'hui, Bazus-Neste[32]) ; Bizous[33] ; Lortet[34] ; Mazouau[35] ; Mour (réunie, en 1808, à La Barthe-de-Neste) ; et Saint-Arroman[36].

Article détaillé : Barousse.

La Barousse ne comprenait qu'un siège royal, à Gembrie. Les localités qui relevaient de celui-ci étaient, outre Gembrie[37] : Arreau, Bramevaque[38], Créchets[39], Gaudent[40], Générest[41] et Loures (auj. Loures-Barousse)[42].

Article détaillé : Magnoac.

Le Magnoac comprenait deux sièges royaux : l'un à Castelnau-Magnoac, l'autre à Monléon.

Les localités dépendantes du siège de Castelnau-Magnoac étaient, outre Castelnau-Magnoac[43] : Auban et Coudemajou, Barthes[44], Campuzan[45], Hachan[46], Savriac-Derrière, Villemur[47] et Vieuzos[48].

Les localités dépendantes du siège de Monléon étaient, outre Monléon[49] : Ariès et Espenan[50], Castérets[51], Cizos[52] et Houlon, Devèze[53], Garaison, Gaussan[54], La Commanderie ou Sariac-Devant, Lalanne[55], Laran[56], Legoua, Lepouy, Madiran, Sabarros[57] et Thermes (auj. Thermes-Magnoac)[58].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Quatre-Vallées (Hautes-Pyrénées) (notice Rameau no 12006367 ).
  2. Les Quatre-Vallées (France) (notice IdRef no 028175859 ).
  3. Entrée « les Quatre-Vallées » [html], sur Encyclopédie Larousse en ligne, Larousse (consulté le 18 mars 2016).
  4. Anne Zink (préf. d'Emmanuel Le Roy Ladurie), Pays ou circonscriptions : les collectivités territoriales de la France du Sud-Ouest sous l'Ancien Régime, Paris, Publications de la Sorbonne [publié avec le concours du centre d'histoire Espaces et Cultures de l'université de Clermont-Ferrand II] (monographie, extrait de la thèse de doctorat en histoire préparée sous la direction de Pierre Goubert et soutenue en à l'université de Paris I sous le titre Pays et paysans gascons), coll. « Histoire moderne »,‎ [1re éd.], 274 p., 24 cm (ISBN 2-85944-389-4 et 978-2-85944-389-4, notice BnF no FRBNF37186352, présentation en ligne), p. 26 [lire en ligne (page consultée le 18 mars 2016)].
  5. Anne Zink, op. cit., p. 60 [lire en ligne (page consultée le 18 mars 2016)].
  6. « Arreau » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  7. « Ancizan » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  8. « Aulon » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  9. « Barrancoueu » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  10. « Bazus-Aure » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  11. « Cadéac » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  12. « Camparan » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  13. « Cazaux-Debat » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  14. « Grailhen » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  15. « Grézian » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  16. « Guchan » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  17. « Guchen » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  18. « Jézeau » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  19. « Lançon » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  20. « Vignec » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  21. « Aragnouet » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  22. « Azet » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  23. « Bourisp » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  24. « Cadeilhan-Trachère » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  25. « Ens » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  26. « Estensan » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  27. « Sailhan » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  28. « Saint-Lary-Soulan » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  29. « Tramezaigues » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  30. « Vielle-Aure » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  31. « La-Barthe-de-Neste » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  32. « Bazus-Neste » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  33. « Bizous » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  34. « Lortet » [php] (consulté le 18 mars 2018).
  35. « Mazouau » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  36. « Saint-Arroman » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  37. « Gembrie » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  38. « Bramevaque » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  39. « Créchets » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  40. « Gaudent » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  41. « Générest » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  42. « Loures-Barousse » [php] (consulté le 18 mars 2016).
  43. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=991&titre=castelnau-magnoac
  44. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=928&titre=barthe
  45. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=987&titre=campuzan
  46. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=1040&titre=hachan
  47. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=1286&titre=villemur
  48. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=1279&titre=vieuzos
  49. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=1127&titre=mauleon-barousse
  50. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=851&titre=aries-espenan
  51. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=996&titre=casterets
  52. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=831&titre=cizos
  53. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=838&titre=deveze
  54. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=838&titre=deveze
  55. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=1075&titre=lalanne
  56. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=1088&titre=laran
  57. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=1199&titre=sabarros
  58. http://migrationad65.oxyd.fr.87-252-3-93.archives65.oxyd.net/article.php?laref=1256&titre=thermes-magnoac

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]