Quartzsite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Quartzsite
Yfooldmine.jpg
Géographie
Pays
État
Comté
Superficie
95,1 km2 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Surface en eau
0 pourcentageVoir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
268 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
La Paz County Incorporated and Unincorporated areas Quartzsite highlighted.svg
Démographie
Population
3 677 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Nombre de ménages
3 378 ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Densité
38,7 hab./km2 ()
Fonctionnement
Statut
Histoire
Fondation
Identifiants
Code FIPS
04-58010Voir et modifier les données sur Wikidata
Indicatif téléphonique
928Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Quartzsite est une ville américaine située dans le comté de La Paz en Arizona.

Selon le recensement de 2010, Quartzsite compte 3 677 habitants ; c'est la ville la plus peuplée du comté. La municipalité s'étend sur une superficie de 36,72 milles carrés (95,1 km2)[1].

Chaque année, en janvier, depuis 2010, s'y déroule une rencontre de personnes vivant aux États-Unis à bord de camping-cars. Un « festival » décrit dans le livre Nomadland, de la journaliste Jessica Bruder. En 2019, entre 8 000 et 10 000 personnes s'y étaient rendus[2].

La ville possède aussi un monument en mémoire du Syrien Hadji Ali, surnommé Hi Jolly, l'un des premiers hommes à avoir rejoint l'United States Camel Corps, un détachement de l'armée américaine qui employait des chameaux pour le transport d'objets et de vivres[3]. Décédé en 1902, il a été enterré à Quartzsite. En 1934, sa tombe a été surmontée d'une pyramide ornée par un chameau[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Bureau du recensement des États-Unis, « Population, Housing Units, Area, and Density: 2010 - State -- Place and (in selected states) County Subdivision 2010 Census Summary File 1 », sur factfinder.census.gov (consulté le 3 mars 2017).
  2. Pierre Sorgue, « En Arizona, les chemins de traverse du rêve américain », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 5 mai 2019)
  3. (en) « Hi Jolly Monument », sur Atlas Obscura, Atlas Obscura (consulté le 5 mai 2019)
  4. (en-US) Muhammed Al-Ahari, « The Story of Hajj Ali (Hi Jolly) and the U.S. Camel Cavalry Corp », sur Chicago Monitor, Chicago Monitor, (consulté le 5 mai 2019)