Quartet pour le Moyen-Orient

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Quartet pour le Moyen-Orient, aussi appelé Quartet diplomatique ou plus simplement Quartet, est un groupe formé de quatre États et d'organisations nationales et internationales décidé à réaliser une médiation dans le processus de paix israélo-palestinien. Le Quartet est composé des États-Unis d'Amérique, de la Russie, de l'Union européenne et des Nations unies. Le groupe fut nommé en 2002, en réponse à l'escalade du conflit au Moyen-Orient. Tony Blair est l'envoyé spécial actuel du Quartet.

James Wolfensohn, l'ancien président de la Banque mondiale, était l'envoyé spécial du Quartet pour le désengagement unilatéral israélien de la bande de Gaza entre et . L'envoyé spécial était chargé par la Quartet de diriger, superviser et coordonner les efforts de la communauté internationale destinés à soutenir l'initiative de désengagement.

Le , Tony Blair annonça avoir accepté le poste d'envoyé officiel du Quartet, le jour même où il démissionna de ceux de Premier ministre du Royaume-Uni et Membre du parlement. Ceci eut lieu après que des réserves furent émises par la Russie dues à des relations glaciales entre les Royaume-Uni et la Russie, exaspérées par les efforts de l'ancien premier ministre pour obtenir l'extradition d'Andreï Lougovoï pour le meurtre d'un ex-espion du KGB à Londres, Alexandre Litvinenko[1]. L'ONU a néanmoins, vigoureusement soutenu Tony Blair comme étant l'homme adéquat pour ce travail.

Membres du Quartet et ses représentants[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) P. Naughton, « Russia and Britain clash over Litvinenko », The Times,‎ (lire en ligne)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]