Quand la musique est bonne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quand la musique est bonne
Single de Jean-Jacques Goldman
extrait de l'album Jean-Jacques Goldman (Minoritaire)
Face A Quand la musique est bonne
Face B Veiller tard
Sortie [1]
Enregistré 1982
Studio Gang, Paris
Durée 3:51 (version album)
5:29 (version longue)
Genre Variété française, pop rock
Auteur-compositeur Jean-Jacques Goldman
Producteur Jean-Jacques Goldman
Marc Lumbroso
Édition N.E.F. Marc Lumbroso
Label Epic

Singles de Jean-Jacques Goldman

Pistes de Jean-Jacques Goldman (Minoritaire)

Quand la musique est bonne est une chanson française écrite et interprétée par Jean-Jacques Goldman. Sortie en 1982, elle est le premier single issu de son deuxième album studio. Elle fait partie des plus grands titres du chanteur, notamment grâce à un refrain très entraînant.

Genèse[modifier | modifier le code]

La chanson est un hommage au blues, et en particulier à la chanson Tobacco Road de John D. Loudermilk, sortie en 1960, puis reprise par de nombreux artistes[2]. Le texte y fait référence explicitement dans les premières paroles : « J'ai trop rôdé dans les tobacco road ».

Le matériel sonore (instruments) se compose de batterie, de contrebasse, de piano, d’un saxophone alto lors du solo et d'un chœur mixte utilisé lors du refrain.

Le single est certifié disque d'or en 1982[3] et s'écoule au total à plus de 800 000 exemplaires[4].

Ce titre a également été édité en maxi 45 tours (référence: SDC82) dit « promo » (pour clubs et radio) qui propose la version de 5 minutes 28 (inédite sur CD)[5].

Classement[modifier | modifier le code]

Classement (1982-83) Meilleure
place
Drapeau de la France France (IFOP)[6] 1
Drapeau : Québec Québec (Palmarès Francophone)[7] 43

Reprises[modifier | modifier le code]

En 2013, la chanson est reprise par Amel Bent et Soprano pour l'album Génération Goldman 2. Il s'agit du premier single extrait de l'album[8].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]