Quand la mer se retire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quand la mer se retire
Auteur Armand Lanoux
Pays Drapeau de la France France
Genre roman
Éditeur Julliard
Date de parution 1963
Nombre de pages 293

Quand la mer se retire est un roman d'Armand Lanoux publié le aux éditions Julliard et ayant obtenu le prix Goncourt la même année.

Historique[modifier | modifier le code]

Le roman reçoit, mi-novembre, le prix Goncourt 1963 à égalité de voix avec Le Procès-verbal de Jean-Marie Le Clézio, la voix du président du jury comptant double[1].

Résumé[modifier | modifier le code]

Un canadien qui a participé au Débarquement de Normandie en 1944, y revient au début des années 1960 pour tenter de retrouver les lieux où il a combattu, en particulier l'un d'eux qu'il ne retrouve finalement que par l'effet d'une circonstance fortuite. Il est accompagné de la fiancée "veuve" d'un camarade mort dans ces combats. Le roman alterne le récit de cette quête, dans un Cotentin  de début d'été, avec des "flash back" des combats meurtriers d'alors dans les lieux ainsi visités.

Éditions

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Du côté de chez Drouant : Le Goncourt de 1962 à 1978 émission de Pierre Assouline sur France Culture le 17 août 2013.