Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent
Auteur Éric-Emmanuel Schmitt
Pays Drapeau de la France France
Genre Essai
Version originale
Langue Français
Version française
Lieu de parution Paris
Date de parution
Nombre de pages 198
ISBN 2226215204
Chronologie

Quand je pense que Beethoven est mort alors que tant de crétins vivent est un essai d'Éric-Emmanuel Schmitt paru en 2010[1].

Suivi d'une pièce de théâtre Kiki van Beethoven, cette œuvre évoque la déshérence dans la société contemporaine des émotions et idéaux suscitées autrefois par le romantisme de la musique de Ludwig van Beethoven[2].

Éditions[modifier | modifier le code]

Édition imprimée originale
Édition imprimée au format de poche

Traductions[modifier | modifier le code]

Cet essai a été traduit en coréen, italien, néerlandais, polonais et russe[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]