Qualibat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Qualibat
Situation
Région France
Création 1949
Ancien nom Organisme professionnel de qualification et de classification du bâtiment

Site web http://www.qualibat.com

Qualibat est un organisme français de qualification et de certification des entreprises du bâtiment. Il a pour mission d’apporter aux clients et maîtres d’ouvrages des éléments d’appréciation sur les compétences professionnelles et les capacités des entreprises exerçant une activité dans le domaine de la Construction.

Cet organisme a été créé en 1949 à l’initiative du ministre français de la Construction et d’organisations professionnelles d’entrepreneurs, d’architectes et de maîtres d’ouvrage.

Organisation[modifier | modifier le code]

Qualibat est organisé autour de plusieurs instances, chacune d’elle ayant des missions et responsabilités précises[1].

Instances statutaires : le conseil d'administration et les sections[modifier | modifier le code]

Conseil d'administration

Conformément aux articles 13, 14 et 15 des statuts et au règlement général, le conseil d’administration est l’organe directeur de l’organisme. Il a pour mission d’établir le règlement général ; d’approuver les définitions des qualifications ou certifications, les référentiels et les règles d’attribution et de suivi ; de veiller au bon fonctionnement de toutes les instances de décision ; de fixer le montant des cotisations annuelles des membres ainsi que le tarif des prestations ; etc.

Les sections

Le conseil d’administration organise des représentations départementales – parfois interdépartementales ou régionales – appelées « sections ». Celles-ci sont composées de représentants des intérêts concernés par l’acte de construire.

Elles disposent, à l’image du conseil d’administration, de pouvoirs pour mettre en place et renouveler les commissions d’examen locales ; veiller à leur fonctionnement conforme et régulier ; formuler des avis et des propositions à destination du conseil d'administration ou de la commission supérieure de l'organisme ; etc.

Instances de décisions : les commissions[modifier | modifier le code]

Les instances de décision, appelées « commissions d’examen » regroupent les commissions de qualification et les commissions de certification.

Afin de garantir son impartialité, chaque commission est constituée de trois collèges équilibrés représentant les entreprises, les utilisateurs et les intérêts généraux. Lorsqu’un quatrième collège est nécessaire au fonctionnement d’une commission, une procédure particulière le précise.

Tous les membres participants aux commissions d’examen de Qualibat sont tenus de s’engager en termes d’impartialité et de confidentialité. Les règles de composition, de durée et de renouvellement des mandats, sont définies dans le règlement général de l’organisme.

Instance d'appel : la commission supérieure[modifier | modifier le code]

La commission supérieure est présidée par le président de l’organisme, et son secrétariat est assuré par le directeur général. Elle est constituée de membres nommés par le Conseil d’Administration, sur proposition des organisations adhérentes à l’organisme et choisis en raison de leur compétence et autorité reconnue, ainsi que de représentants désignés par les ministères et établissements publics, sur demande du président de Qualibat.

Ses missions et responsabilités sont les suivantes :

  • Remplir un rôle de conseil et d’arbitrage dans le fonctionnement des commissions ;
  • Réformer ou sanctionner les décisions rendues en contradiction avec les dispositions du règlement général ou des règlements particuliers et des référentiels ;
  • Se prononcer en appel sur les recours formés par les entreprises contre les décisions des commissions ;
  • Examiner les réclamations de tiers contre des entreprises titulaires de la marque dont elle est saisie ;
  • Donner son avis sur toutes les difficultés d’application du règlement général, des règlements particuliers ou des référentiels.

Qualification professionnelle[modifier | modifier le code]

La qualification professionnelle est la reconnaissance de la capacité technique d’une entreprise à réaliser des travaux dans une activité donnée, à un niveau de technicité défini[1].

Elle s’accompagne d’une classification en effectif et en chiffre d’affaires témoignant des moyens humains et de la surface financière de l’entreprise. La qualification professionnelle est attribuée par une commission, après un audit documentaire des pièces et justificatifs accompagnant les déclarations de l’entreprise. Elle est attribuée en principe pour une durée de 4 ans. À l’issue de cette période, elle fait l’objet d’une révision approfondie. Elle peut cependant être retirée à tout moment, par exemple si l’entreprise ne répond pas au questionnaire de suivi annuel ou si celle-ci fait l’objet d’une décision de retrait à la suite de réclamations de tiers dûment justifiées. Pour attribuer une qualification, les commissions s’appuient sur la nomenclature Qualibat.

Certification de qualification amiante[modifier | modifier le code]

La réglementation oblige les entreprises réalisant des travaux de traitement de l’amiante en place à être titulaires d’une certification de qualification. Principal organisme certificateur, Qualibat propose aux entreprises exerçant ces activités, une certification spécifique, pour laquelle il se soumet à une accréditation par le COFRAC.

Cette certification est attribuée après un audit en entreprise et sur site. Elle est soumise à des contrôles annuels et des audits inopinés réalisés, soit par une équipe de deux auditeurs, dont un expert en amiante et un auditeur qualité, soit par un auditeur ayant la double compétence d’expert en amiante et d’auditeur qualité.

Les certifications de métiers[modifier | modifier le code]

Traitement des bois en œuvre[modifier | modifier le code]

Qu’ils soient préventifs ou curatifs, les travaux de traitement des bois en œuvre et des constructions appellent des compétences particulières et nécessitent une parfaite connaissance du bâtiment, des produits et de leur mise en œuvre. Cette certification concerne les traitements contre les insectes à larves xylophages, les termites et les champignons. Elle est attribuée après un audit dans l’entreprise et sur des chantiers.

Certification de désenfumage[modifier | modifier le code]

Cette certification concerne les entreprises qui conçoivent, réalisent des installations de système de désenfumage naturel, et en assurent la maintenance. Attribuée à partir d’un audit initial, elle est soumise à des contrôles annuels, notamment un audit de suivi dans l’entreprise et sur chantier.

Certification de métallerie feu[modifier | modifier le code]

Cette certification s’inscrit dans le dispositif réglementaire qui rend obligatoire la marque NF-Portes résistant au feu dans les établissements recevant du public. Elle couvre tout le processus de réalisation des ouvrages à ossatures métalliques résistant au feu.

Certification de travaux d'accès difficile[modifier | modifier le code]

Les travaux d’accès difficile à la corde relèvent d’un dispositif de certification rendant compte de la maîtrise des entreprises à réaliser des travaux temporaires en hauteur d’entretien des constructions.

Certification de rénovation énergétique des logements[modifier | modifier le code]

Cette certification atteste de la capacité des entreprises à prendre en charge l'ensemble des travaux à réaliser dans un logement en vue d'améliorer sa performance énergétique. Elle requiert des moyens permettant d'assurer la conception, l'organisation, la coordination et le suivi des travaux, dans le cadre d'une offre globale.

Les certifications de système[modifier | modifier le code]

Certification de système qualité[modifier | modifier le code]

L'organisme propose aux entreprises déjà qualifiées et qui se sont engagées dans une démarche qualité, des certifications de systèmes qualité par paliers, basée sur les exigences de la norme ISO 9001 :

  • Certification « Engagement qualité »
  • Certification « Maîtrise de la qualité »

Une certification de système qualité est attribuée après audit pour une durée de trois ans et fait l’objet d’un audit de suivi à dix-huit mois. Les audits sont réalisés par des auditeurs sélectionnés par l’organisme en fonction de leur expérience dans le secteur de la construction et de leur compétence attestée dans le domaine de la qualité.

Certification de système environnemental[modifier | modifier le code]

L’organisme propose aux entreprises de procéder en deux étapes pour assumer l’investissement que représente la mise en place d’une démarche environnementale certifiable ISO 14001 :

  • Certification « Engagement environnemental »
  • Certification « Maîtrise environnementale »

Une certification de système environnemental est délivrée pour une période de trois ans et soumise à un audit intermédiaire.

Le certificat Qualibat[modifier | modifier le code]

Qualibat délivre annuellement aux entreprises qui répondent aux exigences prévues un certificat millésimé d’une durée de validité d’un an. Il regroupe l’ensemble des informations recueillies et contrôlées sur l’entreprise, tel que : son identification, le nom de son responsable légal, les qualifications ou certifications attribuées, les classifications en personnel et en chiffre d’affaires, etc.

Les certifications métiers font l’objet de certificats particuliers. Le modèle qui est adapté découle du certificat décrit précédemment.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]