Quake II

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Quake II
Image illustrative de l'article Quake II

Éditeur Activision, Hyperion Entertainment
Développeur id Software

Date de sortie 30 novembre 1997[1]
Version 3.20 (3.21 pour la version libre du code source)
Genre Tir à la première personne
Mode de jeu Un joueur, Multijoueur
Plate-forme Linux, Mac OS, Nintendo 64, PlayStation, Windows, Xbox 360
Média CD
Contrôle clavier, souris, joystick

Évaluation ESRB : M ?
OFLC (AU) : MA15+ ?
Moteur id Tech 2

Quake II est un jeu vidéo de tir à la première personne (FPS) développé par id Software et publié par Activision le 30 novembre 1997. Le jeu s’inscrit dans la lignée du précédent titre d’id Software - Quake - dont il reprend le moteur de jeu id Tech 2 et le système de jeu. Son scénario ne s'inscrit en revanche pas dans la trame du premier opus de la série, le joueur incarnant un soldat lors d'un débarquement massif contre une planète d'extra-terrestres hostiles, les Stroggs.

Trame[modifier | modifier le code]

Un générateur de trou noir menace directement l'humanité en permettant aux troupes Stroggs l'accès à la Terre. Les chefs du monde planifient une Operation Alien Overlord calquée sur le débarquement de Normandie de 1944, à savoir débarquer de nombreuses troupes sur Stroggos, la capitale Stroggs où se trouve le fameux Big Gun qui empêche un largage à plus grande échelle (au lancement de la partie s'affiche à l'écran un ordre de mission très similaire à celui distribué aux soldats américains en 1944, à ceci près qu'il se termine par la phrase: « So go forth and kick ass soldiers ! »).

De gros navires porteurs assaillent donc Stroggos, par ce qui semble être un vortex géant, et débarquent de nombreuses petites navettes personnelles. Le joueur est à bord d'une de ces navettes, et dans la cinématique d'introduction, survole la ville, décrit un large cercle autour du monstrueux Big Gun, avant de s'écraser dans une banlieue reculée, mais tout de même solidement gardée.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Quake II est un jeu de tir à la première personne, le joueur se bat, arme en main. Au début du jeu le joueur est isolé, avec une arme dérisoire, un blaster, et doit se débarrasser de ses ennemis qui, heureusement, ne sont que de faibles troupes de maintien de l'ordre. Le joueur découvre au fur et à mesure que d'autres compagnons ont eu moins de chance que lui, et il pourra croiser ce qu'il en reste dans les couloirs de mort de la grande ville militaire qui couvre une grande partie de Stroggos. Tout en progressant vers le centre névralgique de la ville : le pied du Big Gun, et le centre de contrôle du générateur de Trou noir, le joueur va recevoir de nouveaux objectifs et devoir se heurter à une résistance de plus en plus consistante jusqu'à son combat contre le Makron, chef des Stroggs.

Ennemis[modifier | modifier le code]

Équipement[modifier | modifier le code]

Interface[modifier | modifier le code]

Modes de jeu[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

Musique[modifier | modifier le code]

La musique d'ambiance a été composée par Sonic Mayhem.

Versions et extensions[modifier | modifier le code]

Versions[modifier | modifier le code]

Version Nintendo 64[modifier | modifier le code]

Versions PlayStation[modifier | modifier le code]

Extensions[modifier | modifier le code]

The Reckoning[modifier | modifier le code]

La première extension du jeu, baptisée Quake II Mission Pack: The Reckoning et développée par Xatrix Entertainment, est publiée par Activision le 27 mai 1998. Celle-ci introduit une nouvelle campagne solo, d’une longueur équivalent à celle de Quake II, ainsi que de nouvelles arènes pour le mode multijoueur. Le joueur y incarne un soldat d’un commando d’élite chargé d’infiltré une cité d’aliens hostiles. Au cours de sa mission, le joueur est amené à affronter de nouvelles créatures, incluant un monstre amphibie et des variantes améliorés de monstres déjà présents dans le jeu original. Pour les combattres, le joueur dispose de nouvelles armes incluant un canon à particule projetant deux boules de feu, un canon à ion projetant des boules d’énergie ricochant sur les murs et une arme permettant d’enfermer les ennemis dans un cube. De nouveaux bonus font également leur apparition, l’un deux multipliant par quatre la fréquence de tir des armes[3],[4],[5].

Ground Zero[modifier | modifier le code]

Une deuxième extension, intitulée Quake II Mission Pack: Ground Zero et développée par Rogue Entertainment, est publiée en août 1998[6],[7],[8].

Netpack I: Extremities[modifier | modifier le code]

Une troisième extension, baptisée Quake II Netpack I: Extremities, est publiée en décembre 1998. Celle-ci inclue une série de nouvelles cartes, de nouveaux modèles et de mods développés par des fans et réunie par id Software. De ce fait, le contenu du CD est disponible gratuitement.

Extensions non officielles[modifier | modifier le code]

En plus des extensions officielles, le jeu a également de plusieurs extensions commerciales non officielles comme Juggernaut et Zaero. La première, développé par Heagames Publishing Canopy Games et publié par GT Interactive en mai 1998, ajoute notamment 26 nouveaux niveaux solo et multijoueurs, six nouveaux monstres et deux nouvelles armes[9],[10]. La seconde, développé par Team Evolve et publié par Macmillan Software en novembre 1998, inclue quatorze nouveaux niveaux et neuf nouvelles armes[11].

Modifications[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes obtenues
Quake II
Média Nat. Notes
Sur PC (1997)
Game Revolution US C-[12]
GameSpot US 90 %[1]
Gen4 FR 4/5[13]
Jeuxvideo.com FR 19/20[14]
Joystick FR 88 %[15]
Sur Nintendo 64 (1999)
GameSpot US 74 %[16]
IGN US 82 %[17]
Sur Playstation (1999)
GameSpot US 76 %[18]
IGN US 87%[19]
Jeuxvideo.com FR 17/20[20]

Postérité[modifier | modifier le code]

Influence[modifier | modifier le code]

Le code source de Quake II a été distribué le sous la licence publique générale GNU ; cependant, les autres fichiers de données (images, textures, sons…) sont toujours protégés par copyright[21].

Suite[modifier | modifier le code]

Articles détaillés : Quake III Arena et Quake 4.

Après la sortie de Quake II, John Carmack développe un nouveau moteur de jeu, l’id Tech 3, qu'id Software utilise pour le développement de Quake III Arena qui sort le 2 décembre 1999. Contrairement à ses prédécesseurs, celui-ci se focalise sur le multijoueur, son mode solo se résumant à des affrontements contre des bots[22],[23]. id Software développe ensuite un nouveau moteur de jeu, l’id Tech 4, dont ils font la démonstration avec Doom 3 qui sort en 2004. Le nouveau moteur est ensuite utilisé par Raven Software pour le développement de Quake 4, qui sort fin 2005, puis par Splash Damage pour le développement de Enemy Territory: Quake Wars qui sort en 2007[24],[25].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Vince Broady, « Quake II Review », sur Gamespot.com,‎ .
  2. Saltzman 1997, Credits, p. 35.
  3. (en) Greg Kasavin, « Quake II Mission Pack: The Reckoning Review », sur Gamespot.com,‎ .
  4. (fr) Kika, « Quake II : The Reckoning », Joystick, no 96,‎ , p. 134.
  5. (fr) « Quake II : The Reckoning Review », Computer Gaming World, no 170,‎ , p. 224.
  6. (fr) Kika, « Quake 2 : Ground Zero », Joystick, no 98,‎ , p. 114.
  7. (fr) Frédéric Dufresne, « QuakeII Mission Pack 2 : Ground Zero – Du sang neuf », Gen4, no 116,‎ , p. 200-202.
  8. (fr) « Quake II : Ground Zero Review », Computer Gaming World, no 174,‎ , p. 308.
  9. (fr) Kika, « Juggernaut pour Quake 2 », Joystick, no 93,‎ , p. 114.
  10. (fr) L. S. R., « Juggernaut », Gen4, no 110,‎ , p. 180.
  11. (en) « Zaero: Mission Pack for Quake II », sur Gamespot.com.
  12. (en) Dr Moo, « Quake II Review », sur GameRevolution.com,‎ 1er août 1999.
  13. (fr) Xavier Hanart, « Quake – Science-friction », Gen4, no 106,‎ , p. 108-116.
  14. (fr) « Test de Quake II », sur jeuxvideo.com.
  15. (fr) Iansolo, « Quake 2 », Joystick, no 789,‎ , p. 92-98.
  16. (en) Jeff Gerstmann, « Quake II Review (N64) », sur Gamespot.com,‎ .
  17. (en) Matt Casamassina, « Quake II : Activision delivers an original take on Quake II for Nintendo 64 », sur IGN.com,‎ .
  18. (en) Jeff Gerstmann, « Quake II Review (PS) », sur Gamespot.com,‎ .
  19. (en) Rick Sanchez er Douglass Perry, « Quake II : The best first-person shooter on consoles? », sur IGN.com,‎ .
  20. (fr) « Test de Quake II (PS) », sur jeuxvideo.com.
  21. « Code source de Quake II », sur idSoftware.
  22. (en) Vince Broady, « Quake II Review », sur Gamespot.com,‎ .
  23. (en) Jeff Gerstmann, « Quake III Arena Review », sur Gamespot.com,‎ .
  24. (en) Jeff Gerstmann, « Quake IV Review », sur Gamespot.com,‎ .
  25. (en) Kevin VanOrd, « Enemy Territory: Quake Wars Review », sur Gamespot.com,‎ .

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Marc Saltzman, Quake II : The manual, Activision,‎ , 37 p. Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article
  • (en) Craig Wessel, Quake II: Authorized strategy guide, Brady Games,‎ , 216 p. (ISBN 9781566867313)
  • (en) David Kushner, Masters of Doom : How Two Guys Created an Empire and Transformed Pop Culture, Random House LLC,‎ , 335 p. (ISBN 9781588362896)

Liens externes[modifier | modifier le code]