Quai Saint-Pierre (Cannes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Quai Saint-Pierre
image illustrative de l’article Quai Saint-Pierre (Cannes)
Alignement de restaurants du quai Saint-Pierre
Situation
Coordonnées 43° 32′ 59″ nord, 7° 00′ 45″ est
Pays Drapeau de la France France
Région Provence-Alpes-Côte d'Azur
Ville Cannes
Quartier(s) Le Suquet
Tenant Promenade de la Pantiero
Aboutissant Boulevard du Midi-Jean-Hibert
Morphologie
Type Quai
Forme Rectiligne
Histoire
Monuments Vieux-Port
Colline du Suquet

Géolocalisation sur la carte : Cannes

(Voir situation sur carte : Cannes)
Quai Saint-Pierre
Quai Saint-Pierre à Cannes, Henri Lebasque, collection particulière

Le quai Saint-Pierre est une voie du quartier du Suquet à Cannes.

Localisation et caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le quai Saint-Pierre débute à l'intersection de la place Bernard Cornut-Gentille où se trouve la gare des autobus, aux murs peints de réminiscences cinématographiques[1], et de la promenade de la Pantiero, au pied de la façade ouest de l'hôtel-de-ville. Il longe le côté ouest du Vieux-Port et se termine à l'intersection du quai Max Laubeuf qui continue de longer le port vers le sud, de la rue du Port qui descend du Suquet depuis le nord et du boulevard du Midi-Jean-Hibert au début duquel est implanté l'hôtel Radisson Blu et qui longe ensuite la mer en direction de la Croix-des-Gardes vers l'ouest.

Architecture et urbanisme[modifier | modifier le code]

Le quai est surplombé par la colline du Suquet à laquelle s'adossent ses immeubles de style italien à trois et quatre étages. Un alignement de restaurants ouvrant leurs terrasses sur un large trottoir-promenade planté de palmiers au pied des immeubles fait face au Vieux-Port séparé par une chaussée à deux voies et également longé par un vaste trottoir. Construit au XIXe siècle, le port, dans lequel les yachts du festival international de la plaisance ont remplacé les vieux gréments, est inscrit à l'inventaire général du patrimoine culturel dans le cadre du recensement du patrimoine balnéaire de Cannes[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Construit en 1838, grâce à l'influent lord Brougham, les anglais ayant à cœur d'apporter les meilleurs aménagements à leur région d'élection[3], le quai Saint-Pierre s'est développé pour atteindre sa morphologie actuelle en 1955. Entre-temps, des habitations et des commerces sont construits sur les terrains bordant le port, vendus aux enchères publiques par les domaines[4]. Le quai Saint-Pierre a fait l'objet en 2012 d'une restructuration changeant son identité visuelle en supprimant les stationnements et en passant au presque piétonnier (80/20). Un oratoire est conservé sur l'emplacement, face au gigantesque Radisson, de l'ancienne petite église du saint patron des pêcheurs qui a donné son nom au quai[5].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Cinéma Cannes », ville de Cannes, Murs peints de Cannes, cannes-destination.fr
  2. Notice no IA06000585, base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. « La villégiature anglaise et l’invention de la Côte d’Azur », Alain Bottaro, In Situ revue des patrimoines, 24 2014, insitu.revues.org
  4. Camille Milliet-Mondon, Cannes, 1835-1914 : villégiature, urbanisation, architectures, Nice, Serre, 1986, 159 p. (ISBN 2-86410-077-0) (notice BnF no FRBNF36624291)
  5. « Quai Saint-Pierre : à la reconquête du cœur historique de Cannes », Cannes Soleil, décembre 2011 issuu.com/cannes

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]