Quai Louis-Blériot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

16e arrt
Quai Louis-Blériot
Image illustrative de l’article Quai Louis-Blériot
Quai Louis-Blériot au niveau du pont Mirabeau ; à gauche, en contrebas, la voie Georges-Pompidou.
Situation
Arrondissement 16e
Quartier Auteuil
Début 9, avenue de Versailles et 5, rue Maurice-Bourdet
Fin 191, boulevard Murat
Morphologie
Longueur 1 620 m
Largeur 13 à 18 m
Historique
Dénomination Arrêté du
Ancien nom Quai d’Auteuil
Géocodification
Ville de Paris 5707
DGI 5766
Géolocalisation sur la carte : 16e arrondissement de Paris
(Voir situation sur carte : 16e arrondissement de Paris)
Quai Louis-Blériot
Géolocalisation sur la carte : Paris
(Voir situation sur carte : Paris)
Quai Louis-Blériot
Images sur Wikimedia Commons Images sur Wikimedia Commons

Le quai Louis-Blériot est un quai situé le long de la Seine, à Paris, dans le 16e arrondissement.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Plaque.

Long de 1 620 mètres, il commence au 9, avenue de Versailles et au 5, rue Maurice-Bourdet et finit au 191, boulevard Murat.

Le quai comporte une partie haute longée sur la totalité de sa longueur aux numéros pairs (côté ville) en majorité par des immeubles résidentiels, par les nos 1 à 21 côté fleuve uniquement sur un tronçon au départ de la rue Maurice-Bourdet, et une berge basse sur laquelle a été réalisée en 1961 la voie Georges-Pompidou. Cette route a été réduite en 2016 de 2 à une voie de circulation dans le sens amont (de la banlieue vers Paris) et longée par une piste cyclable bidirectionnelle qui se prolonge, au sud jusqu'à la limite territoriale de Paris et de Boulogne-Billancourt, au nord jusqu'au niveau de la rue Beethoven sur l'avenue de New-York.

La circulation sur le quai haut est également à sens unique vers l'amont (de la banlieue en direction de Paris) sauf un court tronçon bidirectionnel entre les rues Van-Loo et Fantin-Latou

Le quartier est desservi par la ligne (M)(10) aux stations Église d’Auteuil, Chardon-Lagache et Mirabeau, par les lignes de bus RATP 22 62 72 et par les lignes N12 NOCTILIEN.png N61 NOCTILIEN.png du Noctilien.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

L’aviateur Louis Blériot.
Nos 17-21.

Son nom est un hommage à l’aviateur français Louis Blériot (1872-1936).

Historique[modifier | modifier le code]

Le quai était à l'origine un simple chemin de halage viabilisé au cours des années 1860 et bordé de constructions basses, maisons, cafés, ateliers bâties à partir des années 1880 avec un espace non construit à l'arrière jusqu'à l'avenue de Versailles. L'urbanisation dense du site a débuté au cours de l'entre-deux-guerres avec des immeubles en majorité des années 1930 entre le pont de Grenelle et le pont Mirabeau, pour la plupart des années 1930 aux années 1950 sur la partie sud. La dénomination du quai résulte d'un arrêté municipal du  ; il s'appelait auparavant « quai d’Auteuil[1] ».

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

  • No 7 : le poète Jules Supervielle vécut à cette adresse entre 1953 et 1960. Une plaque lui rend hommage.
  • Nos 17-21 : hôtel Nozal, construit par l’architecte Charles Blanche pour un riche négociant en métaux[2].
  • No 40 : immeuble de style Art déco de 1932[3].
  • Arrière du Pavillon de l'eau.

message galerie Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Quai Louis-Blériot », Nomenclature officielle des rues de Paris, www.v2asp.paris.fr.
  2. « La lettre de XVIe demain », no 147, octobre 2013, www.16emedemain.fr (consulté le 18 novembre 2018).
  3. « 40, quai Louis-Blériot », sur pss-archi.eu.